This content is not available in your region

La pandémie a développé une nouvelle façon d'appréhender le tourisme

euronews_icons_loading
Focus
Focus   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Qui n'a pas rêvé au cours de la pandémie de se lancer dans un tour du monde ? Ou simplement de découvrir les coins inconnus de son pays ? Le Salon international du tourisme, premier événement physique du secteur depuis l'apparition du Covid-19 apporte de l'espoir pour une industrie sinistrée, mais non résignée.

5 000 professionnels de 55 pays se sont réunis à Madrid avec dans leurs bagages de nouvelles façons d'appréhender le tourisme : les maîtres-mots étant "durabilité", "diversification" et "sécurité".

Voyages libres pour les vaccinés en Espagne

"Il est très important de transmettre la sécurité et la confiance à tous les citoyens du monde à travers une valeur simple : voyager est sûr, c'est une activité qui a toujours été liée au développement personnel" estime Miguel Sanz, directeur général de l'institut du tourisme espagnol Turespaña.

Le pays a annoncé accueillir à l'été 2021 tous les touristes vaccinés contre le Covid-19 sans condition de test ou de quarantaine. "La confiance est devenue un élément essentiel pour les voyageurs. Les protocoles sanitaires, la vaccination et la levée des restrictions permettent à l'Espagne de faire revenir les visiteurs européens" se réjouit-il.

Dans la région de Valence, le secteur s'efforce de diversifier son offre touristique, pour susciter l'enthousiasme des voyageurs.

"Quand on part en vacances ou en voyage, on vit une micro-vie d'une qualité émotionnelle différente. Plus que jamais, c'est là que la région de Valence veut se situer, surtout dans le monde post-covid" indique Francesc Colomer de l'institut du tourisme de la communauté de Valence.

"Se connecter avec tous les services liés au soleil et à la plage mais aussi à la culture, aux itinéraires culturels, c'est une terre de musiciens, de festivals, de nature, de randonnée, de cyclotourisme" ajoute-t-il.

Le Pérou mise sur 15% de croissance dans le tourisme

Pour des aventures plus lointaines, le Pérou est une destination incontournable, mettant en relation communauté locales et touristes.

"Depuis quelque temps, nous parlons de la nécessité pour chacun de voyager en cherchant non seulement à connaître la destination mais aussi ses habitants et sa culture, et je crois que la pandémie nous a changés" constate Claudia Cornejo, ministre péruvienne du tourisme.

Le pays mise sur une croissance de 15% du secteur en 2021 par rapport à l'année dernière.

"Nous partons à la redécouverte du monde, pour vivre ces expériences nouvelles et différentes, pour être capables de reconnaître chez les autres ce qui nous unit. Je crois que c'est ce qu'il y a de beau dans le tourisme. Nous allons voyager avec un désir différent et les destinations se préparent à accueillir les gens avec cet enthousiasme" souligne-t-elle.

Comme de nombreux pays, le Pérou a mis en place des protocoles et des labels de qualité pour permettre aux touristes de visiter en toute sécurité son patrimoine culturel et naturel millénaire.

Après une année difficile, le Guatemala a également ouvert ses portes au tourisme pour faire profiter de son patrimoine vert, culturel et archéologique. La pandémie a sans aucun doute refaçonné la manière de voyager. L'industrie a compris que les touristes recherchent des destinations durables, plus diversifiées et émotionnellement connectées.