This content is not available in your region

Tout comprendre de l'aide macrofinancière de l'UE à ses pays voisins

Par Naomi Lloyd
euronews_icons_loading
Real Economy
Real Economy   -   Tous droits réservés  euronews

L'assistance macrofinancière est le nom donné à l'aide financière européenne d'urgence fournie aux pays géographiquement, économiquement et politiquement proches de l'UE afin de les aider à stabiliser leur économie en temps de crise.

L'objectif plus vaste est d'aider à assurer la stabilité et la prospérité au-delà des frontières de l'UE.

Comment fonctionne cette assistance ?

L'assistance macrofinancière (AMF) prend principalement la forme de prêts accordés à des conditions très favorables et avec des taux d'intérêt bas. Les prêts sont libérés par tranches.

Pour obtenir les fonds, les pays doivent avoir signé un programme de financement avec le Fonds monétaire international (FMI), remplir des conditions en matière de respect des droits humains et de lutte contre la corruption, mais aussi mener des réformes démocratiques, économiques et en matière de gouvernance.

Pour financer ces prêts, la Commission européenne emprunte sur les marchés de capitaux et rétrocède ensuite, les fonds au pays bénéficiaire.

Quels sont les pays qui en ont bénéficié ?

L'opération d'AMF la plus récente d'un montant de 1,2 milliards d'euros a été destinée à l'Ukraine, en solidarité avec le peuple ukrainien.

Pendant la pandémie de Covid-19, la Commission européenne a adopté une proposition prévoyant d'octroyer 3 milliards d'euros d'assistance macrofinancière à dix pays partenaires de l'élargissement et du voisinage pour les aider à limiter l'incidence économique de la crise.

Au cours des trente dernières années, 77 opérations d'AMF pour un montant de 16 milliards d'euros ont concerné 27 pays. Parmi eux, certains sont depuis devenus membres de l'UE : la Bulgarie, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Roumanie, la Slovaquie et l'ex-Tchécoslovaquie. La première aide du programme a concerné la Hongrie en 1990/91.

Ils comprennent aussi des pays officiellement ou potentiellement candidats à l'adhésion à l'Union européenne (la République de Macédoine du Nord, l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo, le Monténégro et la Serbie), mais aussi des pays qui sont dans son voisinage : l'Arménie, la Biélorussie, la Géorgie et la Moldavie tout comme l'Algérie, Israël, la Jordanie, le Liban et la Tunisie.

Journaliste • Naomi Lloyd