Cet article n'est pas disponible depuis votre région

En quoi consiste le questionnaire de santé danois qui vise à améliorer les soins ?

Par Claudio Rosmino
Smart Health
Smart Health   -   Tous droits réservés  euronews   -  

Le Danemark a lancé le dispositif "Patient Reported Outcomes (PRO)" - ou Résultats rapportés par le patient en français - au sein de son système de santé en 2017. Il s'agit d'un questionnaire rempli par le patient concernant sa pathologie. L'objectif était de tenir compte des données recueillies lors des consultations pour mieux répondre aux interrogations des malades et augmenter la qualité des soins.

Dans un premier temps, ce service a été mis en place pour trois pathologies : l'apoplexie, l'arthrose du genou ou de la hanche et la détection précoce de la dépression. Dans les années suivantes, d'autres ont été incluses comme le diabète, la réadaptation cardiaque, le psoriasis et les soins palliatifs.

Le dispositif a valeur d'exemple pour le futur espace européen des données de santé, initiative de la Commission européenne qui vise à encourager le partage d'informations médicales à l'échelle de l'ensemble de l'Union. Le Danemark est également impliqué avec l'UE dans un projet autour du questionnaire "Patient Reported Outcomes (PRO)" appelé H2O.

Lisbeth Kallestrup, directrice de la qualité et de l'engagement du patient au sein de l'hôpital universitaire d'Aarhus, nous explique les grands principes et ambitions du PRO.

Impliquer les patients

"En Europe, nous sommes tous confrontés au vieillissement de la population et à une pénurie de professionnels de santé," indique-t-elle. "Au Danemark, l'une des priorités nationales, depuis de nombreuses années, est d'impliquer les patients et de voir comment ils souhaitent améliorer leur suivi," précise-t-elle.

"Nous les invitons à donner leur avis et à se demander s'il est possible de faire quelque chose de mieux pour eux-mêmes et aux côtés des praticiens, ils déterminent quelles sont les questions importantes : cela va des questions importantes sur leur état de santé aux questions que les patients pourraient trouver importantes," explique-t-elle.

euronews
Au Danemark, le questionnaire - Patient Reported Outcomes (PRO) - vise à préparer les consultations et à mieux adapter les traitementseuronews

Réduction du nombre de consultations externes

"Les patients n'ont pas l'obligation de passer toute la journée à l'hôpital : ils peuvent rester tranquillement chez eux et remplir le questionnaire," fait-elle remarquer. "Ce qui en même temps, réduit le nombre de consultations externes," dit-elle.

Collaboration européenne

"Nous attendons avec impatience, la collaboration," conclut Lisbeth Kallestrup, "que nous aurons au sein de l'Union européenne pour approfondir la manière dont nous pouvons utiliser les données pour la santé de notre population à l'avenir."

Journaliste • Claudio Rosmino