Assemblée européenne des PME 2022 : des crises et de l'espoir

Access to the comments Discussion
Par Paul Hackett
Assemblée européenne des PME 2022 : des crises et de l'espoir
Tous droits réservés  euronews

À Prague, l'Assemblée européenne des PME 2022 a fait le point sur les crises qui frappent les petites et moyennes entreprises et la manière de les transformer en opportunité. Elle a aussi honoré des parcours de réussite en décernant les Prix européens de la Promotion de l'Esprit d'Entreprise.

La crise énergétique, l'inflation et la fragile reprise post-pandémie ont plané sur l'Assemblée des PME 2022 à Prague, l'événement phare européen pour les petites et moyennes entreprises. L'accent a été mis, sans surprise, sur la manière dont celles-ci peuvent surmonter ces défis.

L'une des priorités de la Commission européenne est de réduire les prix du gaz qui mettent à mal les entreprises. Elle souhaite également renforcer les règles permettant aux PME d'être payées plus rapidement.

"Les PME souffrent des prix très élevés de l'énergie et de l'inflation," fait remarquer Hubert Gambs, directeur général adjoint de la DG GROW à la Commission européenne. "Cela signifie que nous devons veiller à ce qu'elles soient payées à temps : c'est pourquoi la Commission a lancé l'initiative qui vise à réviser la directive sur les retards de paiement," précise-t-il. "Concernant les prix de l'énergie, nous avons besoin d'une solution au niveau européen, d'un mécanisme qui permette de faire baisser les prix de l'énergie de manière cohérente dans toute l'Union européenne," affirme-t-il.

La question épineuse des moyens de faire baisser les prix de l'énergie

Pour l'instant, les États membres ne parviennent pas à s'entendre sur la façon de faire baisser les prix de l'énergie. La République tchèque qui assure la présidence tournante de l'Union pour six mois tente de négocier un accord.   

À l'occasion de cette Assemblée, Jozef Síkela, ministre tchèque du commerce, a lancé un appel à l'unité avant la tenue d'un nouveau Conseil extraordinaire sur l'énergie prévu mi-décembre.

"Nous devons de nouveau, être à la hauteur car Vladimir Poutine est en place au Kremlin et attend que nous nous déchirions," estime-t-il au micro d'euronews avant d'ajouter : "Permettez-moi d'évoquer cette citation de Winston Churchill, "L'union fait la force, la désunion nous affaiblit" ["United we stand, divided we fall"]. Il est extrêmement important de garder cela à l'esprit pour le prochain Conseil extraordinaire quand nous discuterons du prochain paquet de mesures," suggère-t-il.

Des difficultés énergétiques qui représentent une opportunité ?

Le grand espoir des responsables de l'Union européenne, c'est que les difficultés énergétiques actuelles puissent être transformées en opportunité et contribuer à accélérer la transition verte.

Pour y parvenir, des PME innovantes comme Devinn joueront un rôle crucial. L'entreprise tchèque a mis au point un générateur à hydrogène mobile, une alternative zéro émission aux modèles standard.

"En général, quand vous avez besoin d'une source d'énergie mobile qui ne soit pas raccordé au réseau électrique, vous devez utiliser du diesel ou d'autres combustibles fossiles," indique Tomáš Schwarz, directeur du marketing chez Devinn. "Mais vous pouvez désormais, utiliser l'hydrogène et avoir une production d'électricité sans émission de CO2, il n'y a que de l'eau qui est rejetée," explique-t-il.

Le plan européen de relance post-pandémie exige des États membres qu'ils consacrent au moins 37% des fonds qu'ils reçoivent à la transition verte, un objectif clé rendu encore plus urgent du fait de la guerre en Ukraine.

Fête de l'entrepreneuriat

 En plus de se pencher sur les principaux défis qui se posent pour les entreprises, l'assemblée annuelle des PME décerne les Prix européens de la Promotion de l'Esprit d'Entreprise.

Cette année, le Grand Prix du Jury a été attribué à une initiative belge appelée "Love to be Free" qui met en relation et représente les travailleurs indépendants.