L’intelligence artificielle aide à diagnostiquer les cancers du sein à l’Institut Curie

Access to the comments Discussion
Par Oceane Duboust
Utiliser l’intelligence artificielle pour mieux diagnostiquer le cancer du sein, l’Institut Curie a décidé d'en faire une réalité.
Utiliser l’intelligence artificielle pour mieux diagnostiquer le cancer du sein, l’Institut Curie a décidé d'en faire une réalité.   -   Tous droits réservés  Canva

Utiliser l’intelligence artificielle pour mieux diagnostiquer le cancer du sein. Des études étaient prometteuses dans le domaine mais l’Institut Curie a décidé d’implanter le processus dans une première mondiale.

L’Institut Curie franchit une nouvelle étape vers la mise en œuvre de réponses innovantes et concrètes pour toujours mieux prendre soin des femmes atteintes de cancer du sein,” a indiqué par communiqué le professeur Steven Le Gouill, directeur de l’institut.

L’institut a collaboré avec la société israélienne Ibex Medical pour aider à diagnostiquer les biopsies mammaires grâce à un algorithme. Galen Breast est capable de reconnaître les caractéristiques des cancers du sein sur les scanners.

L’outil a été développé grâce au deep learning (ou apprentissage profond en bon français) : des centaines de milliers d’images ont été fournies à l’algorithme afin que celui-ci "apprenne" par la suite à établir un diagnostic.

J’ai été impressionné par les résultats de l’étude, les niveaux de précision très élevés et l’étendue des capacités de détection offertes par la technologie d’IA d’Ibex, semblables à ceux des pathologistes experts,” a déclaré le docteur Stuart Schnitt, co-auteur d’une étude sur l’efficacité de Galen Breast.

Une annonce qui intervient alors que les professionnels de la santé en France et au Royaume-Uni alertent sur le manque de ressources pour traiter les patientes.

L’IA, un outil de plus en plus utilisé pour le diagnostic

Le cancer du sein est le plus fréquent chez les femmes, avec près d’une femme sur douze concernée et environ 686 000 décès dans le monde en 2020 d’après l’OMS. Les chances de guérison sont plus élevées si le cancer est détecté tôt.

Chez l’homme, le cancer de la prostate est celui qui est le plus répandu. Ibex Medical a indiqué travailler sur des outils permettant également sa détection.

Les développeurs des outils basés sur l’IA mettent en avant la fiabilité d’un diagnostic qui viendrait appuyer le travail des pathologistes et éviter les erreurs humaines.

Le marché de l’intelligence artificielle dans le diagnostic du cancer était évalué à 135 millions d’euros uniquement aux Etats-Unis en 2018. Un marché qui devrait connaître une hausse de plus de 25% d’ici à 2018 d’après les consultants de Research and Markets.