Royaume-Uni : des jeunes médecins entament une grève inédite

Photo de médecins en grève
Photo de médecins en grève Tous droits réservés Alastair Grant/AP
Par Somaya Aqad, AP, Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au Royaume-Uni, un mouvement de grève sans précédent touche le système de santé public britannique. Des jeunes médecins ont lancé une grève, qui durera six jours. Ils demandent une augmentation des salaires.

PUBLICITÉ

Des milliers de médecins britanniques ont débuté un mouvement de grève sans précédent dans l'histoire du pays. Cette grève de 6 jours s'annonce comme la plus longue du système de santé public britannique, le " National Health Service" (NHS), déjà à bout de souffle.

Ce sont les junior doctors, des médecins ayant un statut proche de celui des internes en France, qui vont cesser de travailler pendant six jours, à partir de ce mercredi, pour réclamer des augmentations. Selon les syndicats, leurs salaires ont baissé de près d'un quart depuis 2008, et n'ont pas été réévalués malgré l'inflation et le coût de la vie, qui augmente.

Des opérations déprogrammées

Les responsables d'établissements hospitaliers ont indiqué que des dizaines de milliers de rendez-vous et d'opérations programmés seront annulés pendant ce mouvement de grève inédit des médecins juniors, ceux qui en sont à leurs premières années de carrière, dans toute l'Angleterre et le Pays de Galles. 

Les junior doctors prévoient de ne pas travailler jusqu'à 7 heures du matin mardi prochain.

Des médecins seniors et d'autres professionnels de la santé ont dû être mobilisés pour assurer les services d'urgence, les soins intensifs et les services de maternité.

Julian Hartley, directeur général de l'organisation des gestionnaires de soins de santé NHS Providers, a déclaré que la grève intervenait à l'un des moments les plus difficiles de l'année pour les services de santé, "immédiatement après la période de Noël et du Nouvel An, en raison des pressions, des demandes et, bien sûr, de la grippe et du COVID".

Au Royaume-Uni, on compte près de 70 000 jeunes médecins dans le pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Allemagne : les hôpitaux publics touchés par un mouvement de grève des médecins

Europe : pourquoi les médecins vont mal

Albanie : les étudiants en médecine contestent la loi les obligeant à rester cinq ans dans le pays