Vidéo

euronews_icons_loading
Manifestants occupant le parlement irakien à Bagdad