Advertising
This content is not available in your region

5 choses à faire à Novi Sad, Capitale européenne de la culture en 2022

5 choses à faire à Novi Sad, Capitale européenne de la culture en 2022
Tous droits réservés  V.Velickovic
Taille du texte Aa Aa

Avec ses usines désaffectées qui sont devenues des lieux artistiques animés, sa forteresse historique qui accueille un festival de musique et son street art qui illumine certaines de ses façades, Novi Sad offre une scène culturelle dans laquelle il est facile de s'immerger.

La deuxième ville de Serbie est l'une des Capitales européennes de la culture 2022, l'évènement ayant été reporté d'un an en raison de la pandémie de Covid-19. Et pour fêter cela, elle sort le grand jeu avec un programme chargé d'expositions, d'événements et de spectacles. Ce qui donne l'opportunité de tirer le meilleur parti d'une escapade pour un week-end.

"Stations culturelles" : quand l'ancien et le moderne se rejoignent

Dans le cadre de son programme de Capitale européenne de la culture, de nouveaux espaces artistiques et de spectacle ont ouvert leurs portes à Novi Sad, chacun ayant son propre caractère et son propre agenda. Comme bon nombre d'entre eux sont situés dans des bâtiments du patrimoine magnifiquement restaurés, la visite de ces Stations culturelles mises en avant par la programmation permet d'avoir un aperçu du passé de Novi Sad, ainsi qu'une dose de sa culture contemporaine.

Site de Svilara : Cette ancienne usine de teinture de la soie située dans le quartier d'Almaški abrite aujourd'hui, des expositions d'art contemporain et de photographie dans un décor industriel au charme unique.

Vladimir Velickovic
Site culturel de SvilaraVladimir Velickovic

Site d'Egység : Des concerts de musique classique et des ateliers sont organisés au sein de cette "station culturelle" du programme nommée Egység : il s'agit d'un château du XIXe siècle qui a été entièrement rénové.

Jelena Ivanovic
Site culturel d'EgysegJelena Ivanovic

La Forteresse de Petrovaradin et bien plus : plongée dans l'histoire de la ville

L'histoire de Novi Sad est visible un peu partout dans la ville. Pour vous en rendre compte, vous pouvez commencer votre promenade sur la place de la Liberté dans la vieille ville pour admirer l'architecture de l'Hôtel de ville, de l'église catholique du Nom-de-Marie et de nombreux autres bâtiments historiques. Pour une plongée plus profonde dans le passé de Novi Sad, une visite de l'un de ces hauts lieux s'impose.

Danilo Krnjaić / Pixabay
Forteresse de PetrovaradinDanilo Krnjaić / Pixabay

Forteresse de Petrovaradin : La citadelle emblématique de la ville occupe une place centrale à Novi Sad depuis des siècles. Son histoire en tant que bastion militaire avec ses donjons, ses trésors et ses 16 km de tunnels souterrains qui peuvent encore être visités aujourd'hui se prolonge par son utilisation moderne en tant que siège du célèbre festival serbe de musique EXIT.

Située sur la rive droite du Danube, Petrovaradin est considérée comme l'une des forteresses les mieux préservées d'Europe. Son bâtiment lui-même est à découvrir, mais aussi le musée de la ville de Novi Sad situé en son sein. Vous pourrez aussi y admirer la célèbre sculpture du Combat de Cerfs, l'étrange "horloge ivre" avec ses aiguilles inversées, la grande indiquant les heures et la petite les minutes, et si vous visitez le tunnel souterrain, vous croiserez peut-être les fantômes de la forteresse...

Le Musée de Voïvodine

L'histoire de la région, du paléolithique jusqu'au XXe siècle, est retracée dans ce musée où sont exposées de fascinantes pièces archéologiques. Outils, bijoux, poteries et pièces de monnaie donnent un aperçu de la vie quotidienne, des coutumes funéraires et de la culture religieuse des anciens villages de Voïvodine. On y trouve également d'impressionnants objets militaires : ne manquez pas la paire de casques romains plaqués or et ornés de bijoux qui ont été mis au jour en 1955, ainsi que d'autres éléments de l'équipement d'un officier de cavalerie romain.

Des galeries aux rues, l'art serbe sous toutes ses formes

Les visiteurs intéressés par l'art serbe n'ont que l'embarras du choix à Novi Sad où des institutions culturelles anciennes et des espaces créatifs modernes présentent les meilleures créations des talents locaux.

Galerie de la Matica srpska : La populaire Galerie de la Matica srpska est la destination toute trouvée pour admirer les chefs-d'œuvre serbes des XVIIIe, XIXe et XXe siècles. Cette institution abrite quelques portraits remarquables comme la "Petite Fille boudeuse" d'Uroš Predić. Elle organise régulièrement des ateliers et des événements visant à rendre l'art accessible aux familles.

Street art : Il est difficile de passer à côté de la scène artistique urbaine dynamique de Novi Sad car des peintures murales massives et des graffitis créatifs sont présents sur de nombreux murs du centre-ville et au-delà. Vous pouvez trouver les emplacements des dernières œuvres d'art sur la page Instagram de Novi Sad Street Art.

Festivals et événements : il est temps de fêter la culture

Equipe photo EXIT
EXIT, célèbre festival annuel dédié à plusieurs styles musicauxEquipe photo EXIT

Bien qu'il y ait beaucoup à faire à Novi Sad tout au long de l'année, il peut être intéressant d'envisager un voyage à l'occasion de l'un des nombreux festivals de la ville.

Le méga festival de musique EXIT qui fête cette année son 20e anniversaire est le grand événement estival de Novi Sad. Des groupes internationaux de dance, rock et musique alternative se produisent pendant quatre jours, sur plusieurs scènes dans l'enceinte de la forteresse de Petrovaradin. Les festivaliers peuvent choisir de camper sur la plage de Štrand ou de s'installer dans l'une des auberges bon marché de la ville.

Festival de musiciens de rue qui se déroule chaque année à la fin du mois d'août, le très animé Gradić Fest figure également au calendrier. Pour les amateurs de théâtre, le festival Sterijino Pozorje qui a lieu au printemps présente des productions régionales.