This content is not available in your region

Découvrez le Nikkei, une cuisine atypique qui combine les gastronomies japonaise et péruvienne

euronews_icons_loading
Taste
Taste   -   Tous droits réservés  euronews   -   Credit: Dubai
Par Evan Bourke

La combinaison improbable des compétences culinaires japonaises et de la cuisine péruvienne a donné naissance au Nikkei, une cuisine nippo-péruvienne apparue au XIXe siècle.

Le "sushi" est aujourd'hui reconnu dans le monde entier, parce que la cuisine japonaise a été adoptée par de nombreuses cultures à travers le monde, notamment dans les pays occidentaux. 

La popularité de la cuisine japonaise s'est accrue en partie grâce à ses bienfaits pour la santé et aux produits alimentaires traditionnels tels que le thé vert, le soja, les algues, le poisson cru, le matcha et les aliments fermentés comme le miso.

Les chefs japonais sont également connus pour passer des années à perfectionner leurs techniques de cuisson. Il faut parfois jusqu'à dix ans d’expérience pour devenir un véritable chef japonais, également appelé "itamae". Leur maîtrise reconnue leur permet de créer des plats complexes et délicieux. 

La naissance de la cuisine "Nikkei"

À la fin des années 1800, des immigrants japonais ont commencé à arriver au Pérou. Restant fidèles à leur héritage, ils ont apporté avec eux des aspects de leur culture, notamment leurs compétences culinaires.

Après avoir parcouru 15 000 km depuis leur pays, les chefs japonais ont eu du mal à trouver les ingrédients traditionnellement utilisés dans leurs recettes. C'est pourquoi ils ont commencé à utiliser des ingrédients locaux comme les piments péruviens "aji panca", "l'aji miraso"l et "l'aji amarillo" très répandus dans la cuisine péruvienne. 

L'utilisation de ces ingrédients avec des techniques de cuisson japonaises a donc donné naissance à une toute nouvelle cuisine appelée "Nikkei". Le mot "Nikkei" vient de "Nikkeijin" qui désigne les Japonais ayant émigré du Japon et leurs descendants.

La popularité de cette cuisine n'a pas tardé à croître et le "Nikkei" s'est répandu dans les pays voisins du Pérou. Aujourd'hui, les passionnés de gastronomie à Dubaï peuvent goûter à la fusion unique des cuisines japonaise et péruvienne au restaurant Clay.

Le chef du restaurant, Jolbi Huacho, d'origine péruvienne, utilise des recettes de Nikkei dans chacun de ses plats. Le chef péruvien, nous montre sa recette de "Hotate Tiradito Clay" et comme il le dit si bien : "Chaque plat doit ressembler à une œuvre d'art".