EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Des touristes évacués de Sicile à cause des incendies, l'aéroport de Palerme temporairement fermé

Catane, une ville de la côte est, a enregistré 47,6°C lundi après-midi.
Catane, une ville de la côte est, a enregistré 47,6°C lundi après-midi. Tous droits réservés Michael Held
Tous droits réservés Michael Held
Par Rebecca Ann Hughes (adapté de l'anglais)
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

La vague de chaleur qui frappe le sud de l'Europe augmente les risques d'incendies et les décès liés à la chaleur en Italie. En Sicile, où l'aéroport de Palerme a dû fermer temporairement, plusieurs centaines de foyers d'incendies ont été recensés en début de semaine.

PUBLICITÉ

Propagés par des vents violents et des conditions arides, des incendies font rage sur l'île italienne de Sicile.

Le feu a forcé les habitants et les touristes à évacuer certaines zones et ont provoqué de graves perturbations dans les transports publics. L'aéroport de Palerme a été contraint de fermer tôt mardi matin après que des incendies se soient déclarés à proximité. Si l'aéroport a maintenant rouvert, des incendies font rage dans d'autres régions de l'île, notamment dans le célèbre parc archéologique de Segesta.

Une catastrophe qui survient alors que la Sicile est en proie à des températures élevées, se rapprochant du record européen de 48,8°C il y a deux ans sur l'île. À Catane, sur la côte est, 47,6°C ont été enregistrés lundi après-midi.

"Les gens ne peuvent pas respirer"

Selon les médias locaux, les incendies font rage dans toute l'île, notamment autour de Palerme, Catane et Messine. Plusieurs habitants de l'île s'expriment sur les réseaux sociaux pour attirer l'attention sur la catastrophe. "Les gens ne peuvent pas respirer tant l'air est pollué et chaud, ils sont obligés de sortir dans la rue parce que leurs maisons brûlent", écrit par exemple Carmen sur le réseau X (ex-Twitter). Mardi, les pompiers italiens ont combattu 650 incendies en Sicile.

Stations balnéaires évacuées

À Carruba di Riposto, au nord de la ville de Catane, un vaste incendie ravage une zone à la végétation luxuriante. Par mesure de précaution, les clients des stations balnéaires de Donna Carmela et San Antonio et de l'agritourisme de Galea ont été évacués.

Près de Trapani, sur la côte ouest de l'île, les centres de villégiature et les hôtels de San Vito Lo Capo ont également été évacués. Le célèbre parc archéologique de Segesta a également été gravement touché par les incendies. Le parc abrite certains des bâtiments anciens les plus remarquables du pays. Le temple dorique, datant du Ve siècle avant J.-C., a notamment été la proie des flammes dans la nuit de lundi à mardi.

L'aéroport de Palerme contraint à une fermeture temporaire

Un incendie a contraint l'aéroport Falcone Borsellino de Palerme à interrompre le trafic aérien mardi matin. L'incendie s'est déclaré lundi soir au-dessus de la ville de Cinisi et les pompiers ont lutté toute la nuit pour le circonscrire.

L'aéroport, qui dessert la capitale de l'île, a publié un tweet indiquant qu'un nombre limité de vols sortants étaient autorisés à partir. Un avion en provenance de Turin a également pu atterrir. Plus tard dans la journée, l'aéroport a confirmé qu'il était opérationnel pour les vols sortants, mais que les services entrants dépendaient des conditions météorologiques.

L'incendie a également provoqué des perturbations routières et ferroviaires dans les environs. Une femme serait décédée après qu'une ambulance ait été empêchée par le feu d'atteindre sa maison.

La semaine dernière, l'aéroport de Catane a été contraint à la fermeture en raison d'un incendie dans l'aérogare.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Grèce : le "panorama s'améliore" sur le front des feux

Feux de forêt en Afrique du Nord : des dizaines de morts et plus de 1 500 personnes évacuées

Crème solaire : comment protéger sa peau tout en respectant la nature ?