EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Taxe de séjour à Venise : tout ce qu'il faut savoir pour réserver des billets en 2024

Venise a annoncé la date officielle à partir de laquelle les touristes devront réserver leur visite à l'avance et payer une taxe.
Venise a annoncé la date officielle à partir de laquelle les touristes devront réserver leur visite à l'avance et payer une taxe. Tous droits réservés Canva
Tous droits réservés Canva
Par Rebecca Ann Hughes (adapté de l'anglais)
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Après avoir retardé le lancement de la billetterie, les autorités de la ville ont fixé une nouvelle date à partir de laquelle les touristes devront réserver leur visite à l'avance et payer un droit d'entrée.

PUBLICITÉ

Les visiteurs d'un jour à Venise devront bientôt payer pour ce privilège, car la ville met en place sa taxe de séjour, dont le lancement a été retardé.

Le conseil municipal a finalement donné son feu vert à cette politique, qui vise à lutter contre les problèmes de surtourisme dont souffre la Cité des Doges.

Le système de réservation est lancé avec un essai de 30 jours pendant les week-ends du printemps et de l'été 2024.

Il devait commencer en janvier 2023, mais a été retardé pour des raisons logistiques et parce qu'on craint qu'il n'affecte les revenus des touristes.

Voici ce que nous savons à ce jour sur le fonctionnement de la nouvelle taxe de séjour.

Qui doit réserver un billet pour visiter Venise ?

Les voyageurs qui prévoient de visiter la ville historique de Venise devront enregistrer leur visite, bien que ceux qui y passent la nuit n'aient pas à payer le droit d'entrée.

Les visiteurs qui arrivent par les transports publics ou par des moyens privés doivent réserver à l'avance.

Ceux qui visitent les îles environnantes, telles que Burano et Murano, doivent également s'enregistrer et payer. Un seul billet et un seul paiement sont nécessaires pour ceux qui se rendent sur plusieurs îles, y compris Venise.

Certains visiteurs d'un jour seront exemptés du droit d'entrée, mais devront néanmoins réserver. Il s'agit des résidents de la région de Vénétie, des étudiants et des personnes rendant visite à des membres de leur famille dans la ville.

Canva
Les personnes visitant les îles environnantes, telles que Burano et Murano, devront également s'enregistrer et payerCanva

Le conseil municipal a déjà souligné qu'il n'y aurait pas de limite au nombre de visiteurs, mais seulement une augmentation du droit d'entrée si un certain nombre de visiteurs était atteint un jour donné.

Quand les visiteurs devront-ils payer pour visiter Venise ?

Le conseil exécutif a approuvé mardi (5 septembre) une période d'essai de 30 jours. Cette période sera probablement répartie sur les jours fériés et les week-ends du printemps et de l'été 2024.

L'approbation finale du plan devrait intervenir le 12 septembre, lors de la réunion du conseil municipal élargi.

Comment les visiteurs peuvent-ils réserver des billets pour Venise ?

Un système de réservation en ligne en plusieurs langues sera mis à la disposition des visiteurs pour leur permettre de réserver à l'avance leur voyage à Venise.

Lors de la réservation, les visiteurs recevront un code QR qui leur servira de billet et qu'ils devront présenter aux contrôleurs.

Pour les personnes arrivant par les transports publics, il peut être possible d'acheter la carte d'entrée en même temps que le billet de voyage.

Si ce service n'est pas disponible, les opérateurs de transport public feront des annonces aux passagers pour leur rappeler l'obligation de réserver.

Les visiteurs sont encouragés à réserver à l'avance, car les prix des billets pourraient être moins élevés.

Combien les visiteurs devront-ils payer pour visiter Venise ?

Le prix des billets sera initialement de 5 euros pendant la période d'essai.

PUBLICITÉ

Pendant les périodes de forte affluence, les visiteurs devront probablement payer des sommes plus élevées. Cela se produira lorsque le nombre de visiteurs réservant leur arrivée dans la ville dépassera un certain seuil, qui n'a pas encore été annoncé.

AP Photo/Luca Bruno
En période de forte affluence, les visiteurs devront s'acquitter de sommes plus importantesAP Photo/Luca Bruno

Il y aura également des périodes pendant lesquelles les visiteurs devront réserver, mais ne seront pas tenus de payer. Cela se produira lorsque le nombre de touristes arrivant dans la ville sera très faible.

Comment les billets seront-ils contrôlés ?

Des contrôleurs de billets seront répartis dans toute la ville historique pour vérifier les billets des visiteurs ou les preuves d'exemption.

Les autorités envisagent également d'installer des tourniquets à certains points d'accès à la ville, comme la gare.

Que se passe-t-il si j'oublie d'acheter mon billet pour Venise ?

Les autorités de Venise ont déclaré qu'il y aurait des avis et des annonces aux points d'entrée de la ville, tels que la gare routière de Piazzale Roma ou la gare ferroviaire, pour rappeler aux visiteurs de réserver leurs billets.

PUBLICITÉ

Les visiteurs qui arrivent sans avoir réservé et payé devront s'acquitter du montant total de 10 euros, et seront passibles d**'amendes allant de 50 à 300 euros.**

À quoi servira le droit d'entrée ?

Le droit d'entrée "n'est pas un outil pour gagner de l'argent", affirme la Ville dans un communiqué.

Outre les coûts de fonctionnement du système, les recettes provenant des droits d'entrée seront affectées à des services destinés à aider les habitants de la ville. Il s'agit notamment de l'entretien, du nettoyage et de la réduction du coût de la vie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Sardaigne : face à l’afflux de touristes, de nombreuses plages sont désormais payantes

Face au tourisme de masse, Venise en quête de sens

Un sentier de randonnée de 7 jours inauguré dans les superbes Dolomites italiennes