This content is not available in your region

Naufrage du Lusitania

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Naufrage du Lusitania

7 mai 1915

À la fin du mois d’avril 1915 aux Etats-Unis, le paquebot britannique Lusitania est chargé de nourriture, de machines et – secrètement – de munitions destinées à la Grande-Bretagne.
L’équipage et les passagers du bateau sont avertis qu’il navigueront dans une zone de guerre où croisent des sous-marins allemands. Mais beaucoup d’entre eux ne prennent pas cette menace au sérieux. Le bateau quitte les Etats-Unis le 7 mai 1915 en direction de Liverpool, en Angleterre.

Le 7 mai, à peine quelques heures avant d’atteindre sa destination, le paquebot est touché par une torpille tirée par un sous-marin allemand patrouillant vers la pointe nord de la Grande-Bretagne.

Les passagers ressentent d’abord l’explosion de la torpille qui a frappé le navire, puis il y a une deuxième explosion dans la salle des machines. Mis totalement hors service, il commence à sombrer. La plupart des canaux de sauvetage se trouvent du côté immergé du paquebot, ils ne peuvent donc pas être utilisés. 1198 personnes meurent dans le naufrage, 761 sont secourues.

Le capitaine du paquebot, selon certains témoignages, aurait ignoré les conseils de garder une vitesse élevée et de zigzaguer dans le but de tromper les sous-marins. Néanmoins, le naufrage du Lusitania provoque l’indignation dans le monde entier, en particulier aux États-Unis qui perdent dans la catastrophe 128 citoyens. Par la passé, Washington avait à de nombreuses reprises dénoncé la guerre sous-marine totale de l’Allemagne.

Les Allemands défendent leur position en disant que le navire était armé et qu’il transportait des munitions. Si la première de ces justifications s’avère fausse, la deuxième sera prouvée plus tard grâce à la publication de documents secrets ; ce que la Grande-Bretagne niera à l‘époque des faits.

En Allemagne, la crainte de voir les Américains s’engager dans la guerre pousse le Kaiser Guillaume II à présenter des excuses et à limiter la politique de guerre sous-marine totale. C’est une décision impopulaire parmi les chefs militaires allemands qui souhaitent une politique navale agressive. Malgré tout, une nouvelle stratégie sera définie au début de l’année 1917.