Mort des manifestants en 2011: la justice égyptienne innocente Moubarak

Mort des manifestants en 2011: la justice égyptienne innocente Moubarak
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

La justice égyptienne abandonne les charges de complicité de meurtres qui pesaient contre Hosni Moubarak. L’ancien président était accusé d’avoir donné l’ordre de tirer sur les manifestants qui réclamaient son départ en 2011.

Dans un jugement rendu ce samedi, le tribunal du Caire a rejeté ces accusations.

Sept hauts responsables de la sécurité, dont l’ex-ministre de l’Intérieur, ont été également acquittés.
Les violences à l’occasion du soulèvement populaire début 2011 ont fait plus de 800 morts.

Par ailleurs, Hosni Moubarak a également été innocenté dans une affaire de corruption concernant des exportations de gaz vers Israël.

A l‘énoncé de ces verdicts, les partisans de l’ancien président ont laissé éclater leur joie dans l’enceinte du tribunal.

Le parquet et les parties civiles ont la possibilité de faire appel de ces jugements.

Quant à l’ancien président, il reste pour le moment en détention, en raison d’une précédente condamnation.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Géorgie : le Parlement adopte une première version de la "loi russe"

Procès Trump : aucun juré choisi à l'issue du premier jour

Des milliers d'agriculteurs italiens manifestent pour la protection du Made in Italy