DERNIERE MINUTE

Un allié d'Angela Merkel propose que les immigrés parlent en allemand même chez eux

Un allié d'Angela Merkel propose que les immigrés parlent en allemand même chez eux
Taille du texte Aa Aa

“En Allemagne, les immigrés devraient parler allemand dans leur foyer…” Une petite phrase qui n’est pas passée inaperçue en Allemagne et qui émane de l’allié bavarois de la chancelière Angela Merkel. L’affaire a provoqué tellement de critiques et surtout de railleries pour son ridicule qu’elle a poussé le sécrétaire général de la CSU Andreas Scheuer à s’exprimer : “ce qu’il faut retenir de cette phrase, répétée pendant tout le week-end, c’est que, heu…, c’est que la langue est la clef d’une bonne intégration.”

Cela ne regarde pas les politiciens si je parle en latin, en klingon ou en patois local à la maison

L’Union chrétienne sociale a rédigé une motion plaidant pour que les étrangers souhaitant s’installer définitivement en Allemagne soient “encouragés à parler allemand en public et en privé au sein de leur famille”.

Le secrétaire-général de la CDU, Peter Tauber, a répondu via twitter que “cela ne regarde pas les politiciens si je parle en latin, en klingon ou en patois local à la maison”.

Le secrétaire-général du SPD Yasmin Fahimi a tweeté que “ce serait hilarant, si ce n‘était pas à ce point dangereux”.

Ce texte intervient en plein débat national sur l’intégration des immigrés dans le pays.

Sur Twitter, cette idée a même inspiré le hashtag #YallaCSU, ou beaucoup se sont amusés du dialecte bavarois, bien incompréhensible en dehors de la région.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.