DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Accord à Lima sur les engagements de réduction des émissions de CO2

Accord à Lima sur les engagements de réduction des émissions de CO2
Taille du texte Aa Aa

La 20ème conférence des parties de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques réunit dans la capitale du Pérou a approuvé ce dimanche les éléments de base d’un futur traité mondial sur le climat. Ce dernier devra être conclu lors de la grande conférence de Paris fin 2015.

“Permettez-moi de vous dire qu’avec tout ce texte, ce n’est parfait, mais il respecte les positions de toutes les parties. Et avec ce texte, nous sommes tous gagnants, sans exception”, a déclaré le ministre péruvien de l’Environnement Manuel Pulgar-Vidal.

Un accord qui est insuffisant pour ces militants écologistes qui attendent plus d’engagements et des financements clairement définis pour lutter contre le réchauffement climatique.

La conférence de Lima qui devait s’achever vendredi a été prolongée en raison d’un clivage entre pays du Nord et du Sud. Ces derniers au premier rang desquels, le Brésil, la Chine et l’Inde exigent d’en savoir plus sur la manière dont les 100 milliards de dollars d’aide annuelle prévus en 2020 seront réunis, garanties financières incontournables pour s’engager sur la réduction des émissions de CO2. A ce jour, seuls 10 milliards ont été débloqués.

Les engagements de chaque pays devront être donnés d’ici fin mars 2015. Ils doivent permettre une baisse globale des émissions de 40 à 70 % d’ici à 2050 : une nécessité absolue pour parvenir à limiter à 2°C la hausse de la température de notre petite planète bleue.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.