DERNIERE MINUTE

Grèce : Tsipras veut négocier, il se battra pour "la dignité des Grecs"

Grèce : Tsipras veut négocier, il se battra pour "la dignité des Grecs"
Taille du texte Aa Aa

Le nouveau gouvernement grec est prêt à “verser son sang” pour “rétablir la dignité des Grecs”, c’est ce qu’a déclaré le Premier ministre Alexis Tsipras dès le début du premier Conseil des ministres.

A la tête d’un cabinet anti-austérité resserré de 10 ministères, Tsipras estime que le sentiment de la communauté internationale à l‘égard de la Grèce change :

“Nous prouverons que tous les Cassandres ont tort. Nous n’irons pas à un affrontement destructeur, mais nous ne continuerons pas une politique catastrophique, une politique de sujétion.”

Outre négocier avec l’Union européenne “une solution viable, juste et mutuellement utile”, Alexis Tsipras a énoncé trois autres axes de travail qui en découlent : la gestion de la crise humanitaire pour rétablir la justice sociale, l’aide aux entreprises pour aider l‘économie à redémarrer, et la lutte contre la corruption des élites pour plus de transparence.

Alexis Tsipras commencera sa lourde tâche par rencontrer le Président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, vendredi à Athènes.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.