Les Grecs divisés quant aux inspecteurs du fisc amateurs

Les Grecs divisés quant aux inspecteurs du fisc amateurs
Par Euronews avec Associated Press, AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Former des agents du fisc amateurs pour traquer la fraude en Grèce, l’idée ne fait pas l’unanimité à Athènes. Le gouvernement propose d‘équiper des

PUBLICITÉ

Former des agents du fisc amateurs pour traquer la fraude en Grèce, l’idée ne fait pas l’unanimité à Athènes. Le gouvernement propose d‘équiper des individus lambda de caméras cachées pour coincer les commerçants en flagrant délit de fraude à la TVA.

Inacceptable pour Mary Dalakoury, 60 ans, au chômage. “S’ils veulent lutter contre la fraude, ils feraient mieux de s’attaquer à l‘évasion fiscale, à ces gens qui vont cacher leur argent à l‘étranger”.

Le gouvernement grec serait prêt à embaucher des touristes pour faire ce travail. Une bonne idée pour Amy, une Néerlandaise de 17 ans en vacances à Athènes. “Si je vivais ici, je le ferais. Je gagnerais de l’argent et j’aiderais le pays. Je pense que si tout le monde payait ses impôts, ce serait mieux, cela permettrait au pays de tout payer.”

Athènes ne prévoit pas en revanche de faire payer les armateurs, exonérés d’impôts en Grèce. Des armateurs très mobiles, dont les revenus quitteraient le pays s’ils devaient être taxés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Après l'austérité, la Grèce renoue avec un croissance soutenue, favorisée notamment par le tourisme

Suisse : oui, à presque 60%, en faveur de la défense du climat

Les déclarations d’impôts de Donald Trump dévoilées au public