This content is not available in your region

Législatives en Israël : les travaillistes favoris pour mardi

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz  avec AFP
euronews_icons_loading
Législatives en Israël : les travaillistes favoris pour mardi

A quelques heures de la fin officielle de la campagne électorale en Israël, Benjamin Netanyahu n’est pas favori pour ces législatives. Alors, pour contrer son adversaire travailliste, le Premier ministre conservateur s’est posé en garant de l’unité d’Israël : Benjamin Netanyahu a accusé de manière répétée Isaac Herzog d‘être prêt à diviser Jérusalem en deux parties, israélienne et palestinienne. La liste de Isaac Herzog, qui terminait sa campagne au mur des Lamentations, pourrait selon les sondages emporter le plus grand nombre de sièges ce mardi (22 à 24 sièges). Pourtant dans le système israélien, ce n’est pas forcément le chef de la liste arrivée en tête qui est appelé à former le gouvernement, mais celui, parmi les 120 députés élus, qui sera le plus à même de constituer une coalition avec les autres groupes au Parlement.

Et parmi les autres candidats, celui qui pourrait jouer les faiseurs de roi, c’est le centriste Moshe Kahlon, prêt à s’allier à Netanyahu ou Herzog, s’il obtient son objectif de 10 sièges.