PUBLICITÉ

Manifestation en soutien à la jeune afghane battue à mort

Manifestation en soutien à la jeune afghane battue à mort
Tous droits réservés 
Par Cecile Mathy avec Avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Manifestation inédite à Kaboul. Environ 200 personnes sont descendues dans la rue pour exiger que justice soit faite pour Farkhunda. Farkhunda

PUBLICITÉ

Manifestation inédite à Kaboul.

Environ 200 personnes sont descendues dans la rue pour exiger que justice soit faite pour Farkhunda.

Farkhunda, c’est cette jeune femme de 27 ans battue à mort jeudi par une meute d’Afghans, qui l’accusaient d’avoir brûlé un exemplaire du coran. Son corps avait ensuite été incendié et jeté à l’eau.

Le ministre de l’Intérieur afghan a depuis annoncé que la foule avait agi sur la base de “fausses accusations”.

Maliha Arghawan, l’une des manifestantes, demande au gouvernement et à la police “d’expliquer pourquoi cet acte a pu se produire. Nous sommes ici pour défendre sa mémoire et demander justice” dit-elle.

Une autre afghane cachée derrière un masque – représentant le visage ensanglanté de la victime – estime que “les droits des femmes ne sont que des coquilles vides en Afghanistan. Les femmes n’ont aucun droit. C’est le pays le plus dangereux pour les femmes”, dit-elle.

Au lendemain des funérailles de Farkhunda, le ministère de l’Intérieur dit avoir mis à pied treize policiers, soupçonnés d’avoir assisté à la scène et de ne pas être intervenus pour sauver la jeune femme.

Une dizaine de personnes auraient par ailleurs été arrêtées.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Fermeture de milliers de salons de beauté en Afghanistan

Afghanistan : les talibans ordonnent la fermeture des salons de beauté

En Géorgie, la loi sur l'influence étrangère polarise la société