Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Manifestation en soutien à la jeune afghane battue à mort

Manifestation en soutien à la jeune afghane battue à mort
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Manifestation inédite à Kaboul.

Environ 200 personnes sont descendues dans la rue pour exiger que justice soit faite pour Farkhunda.

Farkhunda, c’est cette jeune femme de 27 ans battue à mort jeudi par une meute d’Afghans, qui l’accusaient d’avoir brûlé un exemplaire du coran. Son corps avait ensuite été incendié et jeté à l’eau.

Le ministre de l’Intérieur afghan a depuis annoncé que la foule avait agi sur la base de “fausses accusations”.

Maliha Arghawan, l’une des manifestantes, demande au gouvernement et à la police “d’expliquer pourquoi cet acte a pu se produire. Nous sommes ici pour défendre sa mémoire et demander justice” dit-elle.

Une autre afghane cachée derrière un masque – représentant le visage ensanglanté de la victime – estime que “les droits des femmes ne sont que des coquilles vides en Afghanistan. Les femmes n’ont aucun droit. C’est le pays le plus dangereux pour les femmes”, dit-elle.

Au lendemain des funérailles de Farkhunda, le ministère de l’Intérieur dit avoir mis à pied treize policiers, soupçonnés d’avoir assisté à la scène et de ne pas être intervenus pour sauver la jeune femme.

Une dizaine de personnes auraient par ailleurs été arrêtées.