EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Crash de l'A320 : la seconde boîte noire devrait être exploitable

Crash de l'A320 : la seconde boîte noire devrait être exploitable
Tous droits réservés 
Par Raphaele Tavernier avec AFP, REUTERS
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Du nouveau dans l’enquête sur le crash de l’A320 de Germanwings. La seconde boîte noire de l’appareil a été retrouvée. Cette boite de la même couleur

PUBLICITÉ

Du nouveau dans l’enquête sur le crash de l’A320 de Germanwings. La seconde boîte noire de l’appareil a été retrouvée.

Cette boite de la même couleur que la roche se trouvait sur la gauche d’une ravine déjà plusieurs fois explorée, mais elle était enfouie.

La première boîte noire, enregistrant tous les sons et conversations du cockpit, avait été retrouvée le jour même du crash. La découverte de cette seconde boîte, qui enregistre, elle, les paramètres du vol, devrait donc permettre aux enquêteurs de savoir avec précision ce qui est arrivé à l’A320 le 24 mars.

“Elle a été vraisemblablement soumise au feu car elle est noircie. Son état général laisse espérer une possibilité d’exploitation. Comme vous le savez, cette boîte doit comporter environ 500 paramètres enregistrés. Parmi ceux-ci, la vitesse de l’avion, son altitude, son régime moteur et également l’action des pilotes sur les commandes et les différents modes de pilotage de l’avion”, a expliqué le procureur de Marseille Brice Robin.

Autre avancée dans l’enquête, la quasi-confirmation d’un acte prémédité de la part du co-pilote. Selon la justice allemande, Andreas Lubitz, se serait informé sur internet “sur les manières de se suicider” ainsi que sur “les portes de cockpit et leurs mesures de sécurité”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En visite sur les lieux du crash, le patron de Lufthansa évite les questions gênantes

Temps difficiles pour Lufthansa

Le vice-président du Malawi inhumé dans son village natal