Une centaine de morts en 24h au Yémen

Une centaine de morts en 24h au Yémen
Par Cecile Mathy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Les appels au cessez-le-feu et au dialogue se multiplient pour mettre fin aux combats au Yémen entre rebelles houthistes et partisans du président Hadi.

PUBLICITÉ

Les combats continuent au Yémen entre les partisans du président Hadi, élu en 2012, et la rébellion houthiste.

Près d’une centaine de personnes ont été tuées ces dernières 24 heures, dans ces affrontements et dans des frappes aériennes.

Une coalition arabe menée par l’Arabie Saoudite pilonne toujours les positions des rebelles chiites. Riyad avait pourtant annoncé mardi l’arrêt des bombardements.

L’ancien président yéménite, Ali Abdallah Saleh, a appelé ses alliés Houthis à se retirer des provinces conquises ces derniers mois pour appliquer la résolution des Nations Unies. Ceux-ci exigent au préalable l’arrêt des frappes.

Les rebelles houthistes, d’obédiance chiite, ont conquis la capitale Sanaa, en début d’année, obligeant le président Abd Rabbo Mansour Hadi (successeur de Saleh) à s’exiler à Aden.

Lorsque les Houtistes ont rejoint la ville portuaire fin mars, l’Arabie Saoudite, à majorité sunnite, a décidé d’intervenir militairement.

Depuis, ces raids ont fait plus d’un millier de morts, pour la moitié des civils.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Yémen : poursuite des combats et des raids aériens

Nouveaux raids américano-britanniques au Yémen contre les rebelles houthis

Nouvelles frappes américaines et britanniques au Yémen contre des cibles houthies