Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

A400M : les vols d'essai maintenus, en dépit du crash de Séville

A400M : les vols d'essai maintenus, en dépit du crash de Séville
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les 137.000 employés d’Airbus étaient appelés à observer une minute de silence ce lundi en hommage aux quatre salariés espagnols tués samedi près de Séville dans le crash d’un A400M flambant neuf destiné à la Turquie.

Les deux boîtes noires de l’appareil sont en cours d’analyse. Mais l’avionneur européen ne compte pas attendre les conclusions de l’enquête : les vols d’essai de son transporteur militaire reprendront comme prévu ce mardi.

A l’ouverture de la bourse de Paris, le titre Airbus effaçait tout de même ses gains de la semaine dernière. L’A400M est entré en service en 2013 avec plus de 3 ans de retard qui ont coûté près de 5 milliards d’euros à Airbus. Seuls 12 exemplaires ont à ce jour été livrés.

En attendant de connaître les causes du crash, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la Malaysie ont cloué au sol leurs A400M. La France, qui en possède six, a apporté son soutien à Airbus, appelant à “ ne pas tirer de conclusions hâtives “ du crash de samedi.