Ukraine : "risque d'une reprise accrue des combats" (ministre de la Défense)

Ukraine : "risque d'une reprise accrue des combats" (ministre de la Défense)
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A en croire des photographies prises par l’agence de presse Reuters, la Russie a massé d’importants moyens militaires à sa frontière avec l’Ukraine

PUBLICITÉ

A en croire des photographies prises par l’agence de presse Reuters, la Russie a massé d’importants moyens militaires à sa frontière avec l’Ukraine.

Exclusive: Russia masses heavy firepower on border with Ukraine – witness http://t.co/KiTOxXze1C

— Reuters World (@ReutersWorld) 27 Mai 2015

Théoriquement, un cessez-le-feu est en vigueur depuis la signature des accords de Minsk 2 en février dernier, mais cette trêve est régulièrement violée de part et d’autres de la ligne de front.

Le ministre ukrainien de la Défense Stepan Poltorak a fait part de ses inquiétudes à ses voisins baltes, ce jeudi, lors d’une rencontre en Lituanie. “Un nombre important de tanks et de système d’armement sont entrés sur notre territoire, a-t-il assuré. Dans les régions de Louhansk et de Donetsk, il y a des unités militaires russes. C’est pourquoi nous estimons qu’il y a un risque de reprise accrue des combats.”

Depuis le début des affrontements dans l’est de l’Ukraine, au printemps 2014, Kiev accuse Moscou de soutenir les séparatistes pro-russes en fournissant notamment troupes et armements.
Les autorités russes ont toujours nié.
Mercredi, un des porte-parole du Kremlin a d’ailleurs une nouvelle fois écarté l’idée selon laquelle la Russie s’apprêterait à envahir l’Ukraine.

- avec agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : le représentant des séparatistes dit vouloir respecter les accords de Minsk

Moscou dit avoir abattu 50 drones ukrainiens, des infrastructures énergétiques visées

Frappes mortelles russes sur le centre de l'Ukraine, Kyiv affirme avoir abattu un bombardier russe