PUBLICITÉ

Felipe Gonzalez au secours des opposants vénézuéliens

Felipe Gonzalez au secours des opposants vénézuéliens
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy avec AP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’ancien Premier ministre espagnol Felipe Gonzalez est depuis dimanche au Venezuela, où il est venu apporter son soutien à des leaders de

PUBLICITÉ

L’ancien Premier ministre espagnol Felipe Gonzalez est depuis dimanche au Venezuela, où il est venu apporter son soutien à des leaders de l’opposition, actuellement en détention. Avocat de profession, Felipe Gonzalez a demandé à intervenir en tant que ‘‘consultant extérieur’‘ auprès des avocats de la défense, mais il s’est vu adresser une fin de non-recevoir par la Cour suprême du Venezuela.

‘‘Je ne suis pas d’accord avec cette décision. J’avais demandé à participer à la défense des prévenus sous une forme qui est autorisée par la loi vénézuélienne et protégée par la Constitution. Bien que je ne sois pas d’accord avec cette décision, je la respecte, je la respecte totalement.’‘

Accueilli en héros par l’opposition, Felipe Gonzalez s’est en revanche attiré les foudres du pouvoir qui le taxe d’interventionniste et le presse de quitter le pays.

L’objectif de l’ancien Premier ministre espagnol : faire libérer le maire de Caracas, Antonio Ledezma, ou encore Leopoldo Lopez, une figure de proue de la contestation contre le gouvernement de Nicolas Maduro. Actuellement en détention, Leopoldo Lopez a entamé une grève de la faim.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Venezuela : reprise du contrôle d'une prison sous la coupe d'un gang

Elections européennes : que veulent les électeurs et que promettent les candidats

Finlande : un député soupçonné de tirs devant une boîte de nuit