Donald Trump et ses Miss lâchés par les médias pour propos racistes

Donald Trump et ses Miss lâchés par les médias pour propos racistes
Par Anne Glémarec avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Rien ne va plus entre NBC et Donald Trump. La chaîne américaine a décidé de ne plus diffuser les concours Miss Univers et Miss USA financés par le

PUBLICITÉ

Rien ne va plus entre NBC et Donald Trump. La chaîne américaine a décidé de ne plus diffuser les concours Miss Univers et Miss USA financés par le milliardaire. En cause : les propos désobligeants de ce dernier sur les immigrants mexicains lors de l’officialisation de sa candidature à une investiture républicaine dans la course à la Maison Blanche.

“ Lorsque le Mexique nous envoie ses gens, il n’envoie pas les meilleurs. ils ne vous envoie pas vous, ou vous. Il envoie ceux qui ont beaucoup de problèmes. Et ils emmènent ces problèmes chez nous. Ils nous apportent la drogue. Ils nous apportent le crime. Ce sont des violeurs,” avait-il lancé le 16 juin.

I love Mexico but not the unfair trade deals that the US so stupidly makes with them. Really bad for US jobs, only good for Mexico.

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 25 Juin 2015

NBC emboîte ainsi le pas à Univision, premier réseau de chaînes hispaniques aux Etats-Unis qui annonçait dès jeudi boycotter les deux concours de beauté, à commencer par Miss USA, le 12 juillet. Au Mexique, la chaîne Televisa a pris une décision similaire, et le pays n’enverra pas de candidate à la prochaine édition de Miss Univers, en janvier.

Le magnat de l’immobilier, qui promet aussi d‘ériger un mur financé par le Mexique à la frontière sud des Etats-Unis, a quant à lui réitéré ses propos hier et menace de traîner les chaînes en justice pour rupture de contrat.

Univision apologized to me but I will not accept their apology. I will be suing them for a lot of money. Miss U.S.A. contestants are hurt!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 28 Juin 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

New York touché par un séisme de magnitude 4,8

No Comment : un mort et deux blessés après la chute d'une section de grue en Floride

L'enquête sur l'effondrement du pont de Baltimore s'accélère