Le Parlement grec examine le plan de réformes du gouvernement Tsipras

Le Parlement grec examine le plan de réformes du gouvernement Tsipras
Par Julien Pavy avec AFP et Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Parlement grec a entamé cet après-midi l’examen des réformes proposées par le gouvernement d’Alexis Tsipras aux créanciers internationaux

PUBLICITÉ

Le Parlement grec a entamé cet après-midi l’examen des réformes proposées par le gouvernement d’Alexis Tsipras aux créanciers internationaux. Augmentation de la TVA, hausse des taxes sur le transport maritime, suppression des avantages fiscaux pour les îles, retraite à 67 ans au lieu de 62… Ce sont les principales mesures qui figurent dans le document transmis hier à l’Eurogroupe. Environ treize milliards d’euros d‘économies sur trois ans pour obtenir, en contrepartie, un nouveau plan d’aide.

Or, ces propositions sont très proches de celles rejetées dimanche dernier par les Grecs lors du référendum.
Alexis Tsipras semble avoir cédé aux principales exigences des créanciers, car il veut avant tout éviter une rupture avec l’Europe. Les Grecs veulent rester dans la zone euro, a-t-il insisté ce matin lors d’une réunion du parti Syriza, où des dissensions se font jour. Cinq membres radicaux du parti, dont des parlementaires, ont indiqué préférer un retour à la drachme plutôt qu’un accord avec les créanciers, basé sur un nouveau programme d’austérité.
Alexis Tsipras fait face également à la levée de boucliers des Grecs indépendants (ANEL), membres de la coalition au pouvoir.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La zone euro détient 60% de la dette grecque

Le Parlement grec examine le plan de réformes du gouvernement Tsipras

Grèce : "nous sommes désorientés"