DERNIERE MINUTE

La vieille ville de Jérusalem perpétue la tradition du musaharati

La vieille ville de Jérusalem perpétue la tradition du musaharati
Taille du texte Aa Aa

C’est un son familier de la vieille ville de Jérusalem, mais qui se fait de plus en plus rare : le musaharati comme on l’appelle, passe devant chaque maison pendant le ramadan pour réveiller les fidèles afin qu’ils prennent le sohor, dernier repas avant l’aube, et le début du jeûne.

“D’abord on a appris qu’il y avait beaucoup de musaharati par le passé. Mais ensuite ce personnage a disparu pendant des années, donc nous voulions raviver cette vieille tradition palestinienne à Jérusalem et en particulier dans la vieille ville”, affirme le chanteur Nidal Hijazi.

Cette coutume existe dans tout le monde arabe, mais aussi en Turquie. Dans beaucoup d’endroits, elle se perd, le musaharati étant même remplacé par des voitures munies de hauts-parleurs.

Mais Jérusalem est une ville de traditions. Le musaharati a donc sans doute encore de beaux jours devant lui.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.