L'aéroport des Iles Galapagos est le plus écologique du monde

L'aéroport des Iles Galapagos est le plus écologique du monde
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au terminal de Baltra, tout a été pensé de manière verte. L’aéroport a été construit en suivant les plans d’une architecture bioclimatique. 80 % des

PUBLICITÉ

Au terminal de Baltra, tout a été pensé de manière verte. L’aéroport a été construit en suivant les plans d’une architecture bioclimatique. 80 % des matériaux utilisés, notamment la pierre et le bois proviennent d’anciens bâtiments. L’eau des lavabos et des toilettes est récupérée et recyclée et une usine de dessalement a été mise en place.

“La chose principale à retenir, c’est qu’il s’agit d’un bâtiment durable, un bâtiment public qui a trouvé l‘équilibre entre la technologie et le confort des passagers sans polluer l’environnement. Voilà l’héritage que nous voulons léguer”, explique le directeur de l’aéroport.

Inauguré officiellement début 2013, l’aéroport qui accueille 800 à 1000 personnes par jour, ne fonctionne que la journée pour limiter la consommation d‘électricité. 25 % de son énergie provient de panneaux photovoltaïques et sa position en fonction des vents dominants permet de limiter la climatisation classique, les gaz émis par les avions, tout en réduisant les nuisances sonores.

Emblème de la biodiversité, les Iles Galapagos se devaient de montrer l’exemple pour préserver leur patrimoine incomparable.

Grâce à ces nombreuses innovations, l’aéroport a reçu la certification LEED “Or” décernée par le Conseil de construction verte américain (US Green Building Council).

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Plus de 100 000 passagers affectés par une grève du personnel au sol de Lufthansa

Colère des agriculteurs européens : la plupart des grands barrages routiers ont été levés en France

France : un convoi de tracteurs roule vers Rungis