Alors que les banques grecques rouvrent leurs portes, Athènes rembourse ses créanciers

Alors que les banques grecques rouvrent leurs portes, Athènes rembourse ses créanciers
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des files d’attente se formaient ce matin devant les banques grecques, qui ont rouvert leurs portes après trois semaines de fermeture. Le contrôle

PUBLICITÉ

Des files d’attente se formaient ce matin devant les banques grecques, qui ont rouvert leurs portes après trois semaines de fermeture. Le contrôle des capitaux reste toutefois maintenu, même s’il est légèrement assoupli. Les Grecs pourront retirer 420 euros par semaine, par plus, soit toujours 60 euros par jours.

Impossible toutefois pour le moment d’obtenir en une seule fois la totalité de la somme plafonnée, se désole ce retraité grec : “Je n’ai pu retirer que 60 euros dit-il. Si je veux avoir 420 euros en une fois, il faut que j’attende vendredi. Ce n’est pas ce qu’ils nous ont dit à la télévision.’‘

Parallèlement à cette réouverture des banques, Athènes a commencé à rembourser ce lundi plus de six milliards d’euros à la Banque centrale européenne et au FMI. Un paiement rendu possible grâce au prêt accordé vendredi par ses créanciers.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Après l'austérité, la Grèce renoue avec un croissance soutenue, favorisée notamment par le tourisme

Après l'accord sur la dette, une dure bataille s'annonce au Congrès américain

UE : quelles sont les leçons à tirer de la crise grecque ?