EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Turquie : opérations tous azimuts contre l'Etat islamique dans le pays et en Syrie

Turquie : opérations tous azimuts contre l'Etat islamique dans le pays et en Syrie
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après deux attentats en une semaine, la Turquie réagit contre l'Etat islamique en lancant ses premiers raids aériens en Syrie, et une opération anti-terroriste en Turquie.

PUBLICITÉ

La Turquie était jusque là accusée de complaisance envers l’Etat islamique. Mais la donne vient de changer. Le gouvernement islamo-conservateur d’Ankara a mené son premier raid aérien contre des positions jihadistes en Syrie, quatre jours après l’attentat de Suruç. En face de la ville turque de Kilis, trois chasseurs F16 ont bombardé des positions jihadistes.

Selon un responsable militaire américain, Ankara a également enfin autorisé les Etats-Unis à utiliser plusieurs de ses bases aériennes, pour mener des raids contre l’Etat islamique en Syrie ou en Irak. Enfin dans 16 villes de Turquie ont eu plusieurs arrestations : plus de 250 personnes interpellées lors d’une opération antiterroriste lancée contre le groupe Etat islamique, les rebelles du PKK, ou des opposants au régime. Dans un quartier d’Istanbul le raid a tourné au drame : une militante d’extrême gauche a été tuée lors d’une fusillade. Elle faisait partie du Parti/Front révolutionnaire de libération du peuple (DHKP-C), un groupe marxiste auteur de nombreux attentats dans le pays.

La Turquie est sous tension depuis l’attentat de Suruç lundi, et la mort d’un de ses militaires dans l’attaque d’un poste frontalier hier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Turquie bombarde la Syrie, Daech dans le viseur

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux