Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : l'ex-Premier ministre Maliki dans la ligne de mire de la justice

Irak : l'ex-Premier ministre Maliki dans la ligne de mire de la justice
Taille du texte Aa Aa

Une trentaine d’anciens hauts responsables irakiens, dont l’ex Premier ministre Nouri al-Maliki sont dans la ligne de mire de la justice. Une commission parlementaire a demandé hier leur renvoi devant les tribunaux pour leurs rôles dans la chute de Mossoul. Selon le rapport parlementaire remis hier à Bagdad, Maliki s‘était entouré de généraux corrompus qui n’assuraient pas leurs responsabilités lorsque les djihadistes du groupe État islamique ont attaqué. Inacceptable pour le successeur de Maliki, Haïdar al-Abadi. Le nouveau chef du gouvernement irakien a lancé un vaste plan de réformes administratives et politiques. Sa priorité, lutter contre la corruption.

Mossoul, capitale de la province de Ninive et deuxième plus grande ville du pays, a été prise par les djihadistes alors que la plupart des soldats irakiens avaient fui. La prise de cette ville a constitué un tournant dans l‘émergence du groupe qui contrôle à présent près d’un tiers du territoire irakien.