EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Huit morts dans un incendie sans doute volontaire à Paris

Huit morts dans un incendie sans doute volontaire à Paris
Tous droits réservés 
Par Cecile Mathy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Huit personnes sont mortes dans l'incendie de leur immeuble du 18e arrondissement cette nuit. La thèse d'un acte de malveillance semble privilégiée.

PUBLICITÉ

La piste criminelle semble privilégiée à Paris après l’incendie d’un immeuble dans le 18e arrondissement. Le feu a fait huit morts dont deux enfants.

Deux personnes se sont défenestrées pour échapper aux flammes, les six autres ont été intoxiquées par les fumées. L’incendie a également fait quatre blessés.

“Paris est en deuil”, a déclaré la maire de Paris Anne Hidalgo.

J'adresse mes plus sincères condoléances aux familles et proches des victimes de l’incendie de la rue Myrha. Ce matin, Paris est en deuil.

— Anne Hidalgo (@Anne_Hidalgo) 2 Septembre 2015

L’immeuble n‘était pas insalubre

L’immeuble est situé rue Myrha, dans le quartier très populaire de la Goutte d’or.

Les pompiers ont été alertés vers 4h30 cette nuit après avoir déjà éteint un feu dans le même immeuble deux heures plus tôt.

Lorsqu’ils sont parvenus sur les lieux, la deuxième fois, toute la cage d’escalier était embrasée, sur six niveaux.

Ces multiples départs de feu laissent donc penser à un acte de malveillance, d’autant que l’immeuble était en bon état et ne relevait pas d’un traitement pour insalubrité, d’après la maire de Paris.

Le plus grave incendie à Paris depuis 2005

Il s’agit de l’incendie le plus meurtrier de ces dix dernières années à Paris.

François Hollande a assuré que “tout serait mis en oeuvre pour faire la lumière sur l’origine” du sinistre.

Toute ma solidarité aux victimes de l'incendie de la rue Myrha et à leurs proches. Tout est mis en œuvre pour faire la lumière sur ce drame.

— François Hollande (@fhollande) 2 Septembre 2015

L’enquête a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire.

La mairie du 18e arrondissement de Paris est en train de mettre en place des solutions de relogement pour les autres habitants. Une quinzaine de logements ont été touchés par l’incendie.

Toutes nos pensées aux familles des victimes du terrible incendie de la rue Myrha.

— Mairie 18 Paris (@mairie18paris) 2 Septembre 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No comment : des étudiants propalestiniens manifestent à la Sorbonne

La police a évacué un campement de migrants à Paris

Le Moulin rouge à Paris privé de ses ailes après un incident