DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Burkina faso :au moins trois morts dans des manifestations

euronews_icons_loading
Burkina faso :au moins trois morts dans des manifestations
Taille du texte Aa Aa

Au moins trois personnes auraient trouvé la mort ce vendredi au Burkina Faso, treize auraient été blessées d’après des personnels médicaux de Ouagadougou, au deuxième jour des manifestations qui ont éclaté depuis le coup d‘état. Un coup d‘état à un mois des élections intialement prévues. Au total, huit personnes auraient été tuées en l’espace de deux jours. Des attroupements ont été réprimés par les armes dans plusieurs villes du pays.
Les putschistes disent avoir rouvert les frontières, et libéré le Président intérimaire Michel Kafando, qu’ils avaient pris en otage, mais pas son Premier ministre. Le général Gilbert Diendéré, a pris les rênes du pouvoir. Un fidèle de Blaise Compaoré, le président déchu l’an dernier. La communauté internationale a condamné ces actes. L’Union Africaine a décidé de suspendre le Burkina Faso. Ce vendredi, le général Diendéré devait s’entretenir avec le président sénégalais Macky Sall, et son homologue béninois Thomas Boni Yayi, qui joueront le rôle de médiateurs.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.