EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Jérôme Valcke : ces très chers billets...

Jérôme Valcke : ces très chers billets...
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard avec REUTERS, AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Français Jérôme Valcke est la dernière victime en date de l’opération “mains propres” menée au sein de la FIFA. Le secrétaire général, autrement

PUBLICITÉ

Le Français Jérôme Valcke est la dernière victime en date de l’opération “mains propres” menée au sein de la FIFA.

Le secrétaire général, autrement dit le numéro 2 de la Fédération internationale, a été “relevé de ses fonctions avec effet immédiat”.

Il serait impliqué dans un système de revente massive de billets au marché noir pour la Coupe du monde 2014.

C’est le patron de l’agence JB Sports Marketing Heinz Schild qui l’affirme : “Lors d’une rencontre, il m’a confirmé qu’il choisirait 12 matches de prestige pour nous. En retour, nous avons conclu un accord selon lequel il obtiendrait 50 % du prix de revente de ces tickets”.

Les 12 meilleurs matchs du tournoi pour un total de 2.400 places : le profit pour le bras droit de Sepp Blatter aurait pu atteindre les 2 millions de dollars – soit environ 1 million 750 000 euros – si le deal avait abouti.

Heinz Schild : “Les billets n’ont pas été fournis, car il y avait un problème interne au sein de la FIFA. On a vraisemblablement vendu ces tickets à un autre partenaire exclusif, Match Hospitality. Du coup, nous n’avons jamais obtenu ces tickets et l’accord est tombé à l’eau”.

Jérôme Valcke suspendu – bien qu’il nie catégoriquement les faits qui lui sont reprochés -, c’est l’Allemand Markus Kattner, secrétaire général adjoint de la FIFA depuis 2007, qui “va gérer les affaires courantes” de l’instance.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Super League contre UEFA : quels sont les impacts de l'arrêt de la Cour de justice de l'UE ?

Football/Espagne : les joueuses professionnelles mettent fin à leur grève

Foot : les 23 championnes du monde refusent de jouer pour l'Espagne après le baiser forcé