Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Bruxelles : trouver des vraies solutions et de l'unité face à la crise migratoire

Bruxelles : trouver des vraies solutions et de l'unité face à la crise migratoire
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Ouverture à Bruxelles aujourd’hui d’un sommet sur la crise migratoire, avec deux objectifs : endiguer le flux continu de populations vers l’Union européenne, et trouver plus d’unité entre Etats membres sur la question. Hier, l’accord sur la répartition de 120.000 réfugiés s’est fait au prix d’un blocage très net de plusieurs pays de l’Est : pas question pour la Hongrie, la Roumanie, la République tchèque et la Slovaquie d’accueillir des migrants qui de toutes façons, selon eux, veulent rejoindre d’autres pays.

120.000 : un chiffre établi a minima. Il y a quatre fois plus de migrants qui sont entrés en Europe depuis janvier, selon le HCR.

Au total, un million de demandes d’asile pourraient être déposées en 2015 dans les pays de l’Union européenne.

L’UE semble d’autre part décidée à verser une aide financière plus importante aux pays frontaliers de la Syrie (Turquie, Jordanie, Liban) qui hébergent près de quatre millions de réfugiés.