Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La Croatie se prépare pour une nouvelle route migratoire

La Croatie se prépare pour une nouvelle route migratoire
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Alors que les températures commencent à baisser, les migrants et réfugiés continuent d’affluer en Croatie, un important pays de transit vers l’Europe de l’Ouest et du Nord. Un groupe vient de passer la frontière avec la Serbie à bord de bus, trajet pour lequel il leur a été demandé de payer entre 35 et 60 euros. Une nouvelle étape avant un terminus souvent lointain.

“ Ce n’est pas tant le fait que ce soit cher ou pas, c’est que c’est dangereux”, dit un homme.
“ Ils écrivent un papier et nous envoyent ici en Croatie “, commente un autre, fataliste.

A l’approche du froid, la Croatie s’attend à ce que des migrants empruntent une nouvelle route au sud-ouest de l’actuelle via l’Albanie, le Monténégro et la région de Dubrovnic. Une région où les résidents interrogés se disent prêts à tendre la main.

“ Nous devons agir comme des citoyens et les soutenir, les aider autant que nous le pouvons “, assure un habitant.
“ Je suis prêt à partager mon pain avec eux “, soutient un autre.

Dans cette région croate plus habituée à voir affluer les vagues de touristes, on met en place les infrastructures nécessaires pour accueillir temporairement les candidats à l’exil. Une ouverture qui tranche avec le barricadement de la Hongrie voisine.