Syrie : l'Etat islamique aux portes d'Alep

Syrie : l'Etat islamique aux portes d'Alep
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le groupe Etat islamique a gagné du terrain dans la région d’Alep. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, l’organisation a profité des

PUBLICITÉ

Le groupe Etat islamique a gagné du terrain dans la région d’Alep. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, l’organisation a profité des frappes russes sur les rebelles dans cette région, pour s’emparer de plusieurs localités situées à quelques kilomètres au nord de la deuxième ville du pays.

Alep est divisée entre des secteurs ouest aux mains du régime et des secteurs sous contrôle de plusieurs groupes insurgés dont le Front Al-Nosra et des rebelles locaux. Les rebelles sont maîtres de la plus grande partie de la province, tandis que le groupe Etat islamique n’est présent que dans le nord.

Toujours dans la région d’Alep, cette fois dans l’est, un haut commandant des Gardiens de la révolution iraniens, le général Hossein Hamedani, a été tué dans un bombardement attribué à Daesh. Selon Téhéran, le général était un des conseillers militaires les plus influents en Syrie. L’Iran soutient depuis le début du conflit le régime de Bachar al-Assad. 7 000 membres des Gardiens de la révolution, armée d‘élite de l’Iran, ont été envoyés en Syrie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Syrie : une frappe israélienne sur le consulat d'Iran à Damas tue 7 personnes

Syrie : 20 combattants kurdes tués dans un nouveau raid de la Turquie

L'armée syrienne bombarde la province rebelle d'Idlib