EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Roumanie : report du procès de l'ex-chef de pénitencier poursuivi pour crimes contre l'humanité

Roumanie : report du procès de l'ex-chef de pénitencier poursuivi pour crimes contre l'humanité
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il fut le commandant d’un des pires pénitenciers de la Roumanie communiste. Alexandru Visinescu, 90 ans, comparaissait ce mercredi en appel devant la

PUBLICITÉ

Il fut le commandant d’un des pires pénitenciers de la Roumanie communiste. Alexandru Visinescu, 90 ans, comparaissait ce mercredi en appel devant la Haute Cour de justice de Bucarest. Il est poursuivi pour “crimes contre l’humanité”. Mais son procès a été aussitôt ajourné, car le prévenu s’est présenté à la barre sans son avocat. Il n’a fait aucune déclaration aux journalistes.

Condamné en première instance à vingt ans de prison, Alexandru Visinescu avait fait appel du jugement tout comme les filles et petites filles de deux ex-détenus. “Nous n’avons pas demandé une majoration de la peine, car cela n’a aucune importance vu son âge, souligne l’une d’elles, mais nous avons demandé une qualification juridique des faits plus claire, pour que tout le monde sache ce qu’il a fait exactement. Nous sommes soucieux de préserver la mémoire des héros de Ramnicu Sarat.”

Sous le régime communiste, de nombreux prisonniers politiques croupirent à la prison de Ramnicu Sarat. Au moins quatorze d’entre eux y sont morts entre 1956 et 1963, alors qu’Alexandru Visinescu dirigeait ce pénitencier, surnommé “l’enfer du silence’‘. Les détenus y étaient enfermés seuls dans leur cellule et n’avaient le droit de parler à personne. Outre le silence, ils subissaient le froid, le manque de nourriture et les tortures.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Roumanie : les frères Tate placés en détention pour agression sexuelle

Les travailleurs de la santé ont manifesté en Roumanie

La coalition au pouvoir en Roumanie annonce la fusion des élections européennes et locales