France : nouveaux incidents violents impliquant des gens du voyage

France : nouveaux incidents violents impliquant des gens du voyage
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Vandalisme, blocage routier et mutinerie : les gens du voyage ont été à nouveau impliqués dans des incidents violents ce mardi en France… Des

PUBLICITÉ

Vandalisme, blocage routier et mutinerie : les gens du voyage ont été à nouveau impliqués dans des incidents violents ce mardi en France… Des voitures ont été incendiées à Moirans en Isère, et un début de mutinerie a eu lieu dans la prison d’Aiton en Savoie.

Incidents de Moirans : “la situation est sous contrôle” https://t.co/EQXLujzNdopic.twitter.com/r5gFaZ8kDf

— Europe 1 (@Europe1) 20. Oktober 2015

Les fauteurs de trouble entendaient ainsi réclamer l’autorisation pour deux des leurs de quitter leur prison pour assister aux obsèques d’une victime d’un accident de la route, tuée le weekend dernier dans une voiture volée après avoir commis un cambriolage.

Manuel Valls, dénonçant des violences “inadmissibles”, a appelé à la fermeté.

Face aux violences inadmissibles commises à #Moirans, une seule réponse : la fermeté et le rétablissement de l'ordre républicain. MV

— Manuel Valls (@manuelvalls) 20. Oktober 2015

La gare et une route départementale ont été bloquées à Moirans et des actes de vandalisme commis. A la prison d’Aiton, une vingtaine de détenus ont mis le feu à une partie du bâtiment.

Ces incidents s’inspirent de ceux qui ont eu lieu fin août quand l’autoroute du Nord avait été temporairement bloquée par des gens du voyage pour demander que le fils d’une victime d’une fusillade, incarcéré, puisse assister aux funérailles de son père.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les journalistes ont eu un accès rare au sous-marin français à propulsion nucléaire de classe Rubis

Elections européennes : les Républicains font campagne sur l'immigration à Menton

Paris se débarrasse-t-elle de ses migrants en vue des JO ?