EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Abdelhamid Abaoud, cerveau présumé des attentats de Paris, est mort

Abdelhamid Abaoud, cerveau présumé des attentats de Paris, est mort
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Son corps criblé d'impacts a été retrouvé dans l'appartement pris d'assaut par la police mercredi matin à Saint-Denis

PUBLICITÉ

Abdelhamid Abaoud, le cerveau présumé des attentats de Paris, a été “formellement identifié” a annoncé ce jeudi le procureur de la République de Paris. Il fait donc bien partie des victimes de l’opération de police qui s’est déroulée hier à Saint Denis.

Le nom d’Abaaoud avait été évoqué en mai par le renseignement américain, lors d’une mise en garde contre une possible attaque coordonnée des terroristes djihadistes en Europe. Le document émettait l’hypothèse qu’Abaaoud avait tenté de faire croire à sa mort fin 2014 sur le front syrien, afin que les autorités belges relâchent leurs efforts pour l’appréhender.

Abdelhamid Abaoud avait déjà fait la une des journaux belges début 2014 après avoir emmené en Syrie son petit frère Younès, treize ans, surnommé “le plus jeune djihadiste du monde” par certains médias.

Membre d’une brigade francophone de l’EI en Syrie, Abaoud a été présenté comme l’“inspirateur de très nombreux projets d’attentats ou attentats terroristes en Europe”.

Son corps criblé de balles a été identifié grâce à ses empreintes digitales.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Attentats de Paris : un marocain jugé en Pologne

Qui était la femme kamikaze de Saint-Denis ?

Assaut à Saint-Denis : incertitude sur le sort d'Abdelhamid Abaaoud