EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

USA : libération de Jonathan Pollard, après 30 ans de prison pour espionnage

USA : libération de Jonathan Pollard, après 30 ans de prison pour espionnage
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans les années 1980, ce juif américain avait fourni à Israël des milliers de documents secrets sur les pratiques d'espionnage menées par les Etats-Unis.

PUBLICITÉ

Âgé aujourd’hui de 61 ans, Jonathan Pollard a quitté la nuit dernière la prison fédérale où il était détenu, en Caroline du Nord. Il est désormais sous le régime de la “liberté conditionnelle”.
Cela dit, ses avocats ont saisi la justice de New York pour dénoncer les conditions de sa libération. La remise en liberté est en effet assortie d’une interdiction de quitter le territoire américain durant 5 ans.

Ce juif américain est un ancien analyste de la marine américaine. Dans les années 1984-85, il a fourni à l’Etat hébreu des milliers de documents secrets sur l’espionnage pratiqué par les Etats-Unis au Proche-Orient. Arrêté, jugé puis condamné, il a passé 30 ans derrière les barreaux aux Etats-Unis.
Entre-temps, il est devenu israélien.

L’annonce de sa libération a été accueillie avec joie en Israël, où il est considéré comme un héros. Ainsi ce commentaire du Premier ministre Benjamin Netanyahu : “(Jonathan Pollard) va passer son premier Sabbath avec sa famille. Je lui souhaite beaucoup de joie, de bonheur et de paix. Et qu’il en soit ainsi jusqu‘à la fin de la vie”.
Benjamin Netanyahu a également rappelé avoir mis, pendant des années, “ce sujet sur la table avec les présidents américains”.

Le sort de Jonathan Pollard a effectivement toujours constitué un sujet de discorde entre les Etats-Unis et Israël. Les dirigeants israéliens considéraient que la peine infligée était démesurée.

- avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Donald Trump investi par le parti républicain

Joe Biden testé positif au Covid-19 : la pression pour le retrait de sa candidature s'accentue

Joe Biden et Donald Trump appellent à l'apaisement après la tentative d'assassinat