EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Dobrynya pour remplacer Diesel, victime de Daesh

Dobrynya pour remplacer Diesel, victime de Daesh
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Elle s’appelle Dobrynya. C’est un chiot berger allemand. Elle a deux mois. C’est un cadeau de la Russie à la France pour remplacer la chienne Diesel

PUBLICITÉ

Elle s’appelle Dobrynya. C’est un chiot berger allemand. Elle a deux mois. C’est un cadeau de la Russie à la France pour remplacer la chienne Diesel, devenue célèbre, à titre posthume, après avoir été tuée au cours de l’opération antiterroriste menée le 18 novembre à Saint-Denis. L’organisateur présumé des attentats du 13 novembre à Paris, Abdelhamid Abaaoud, y a péri. Il s’agit d’un présent “en signe de solidarité avec le peuple français et la police”, précise le ministre russe de l’Intérieur, Vladimir Kolokoltsev, dans un courrier à son homologue français, Bernard Cazeneuve.

Ce chien sera remis à la France en temoignage de la solidarité #Paris#JeSuisParis#ParisAttacks#police#newspic.twitter.com/z1rNGD5Qdb

— Сайт МВД России (@mvd_official) 20 Novembre 2015

Diesel appartenait au RAID, une unité d‘élite de la police française. Elle avait été lancée dans l’appartement à l’aube, pour explorer les lieux. En étant abattue par les occupants, elle a “sans doute sauvé la vie de policiers qui s’apprêtaient à entrer”, explique-t-on au RAID. Des milliers d’internautes se sont manifestés pour que Diesel soit décorée – elle l’avait déjà été dans le passé. Inventifs, ils ont utilisé le hashtag #JeSuisChien.

Les chiens d'assaut et de recherche d'explosifs: indispensables dans les missions des opérateurs du #RAIDpic.twitter.com/vb5lGjnwjO

— Police Nationale (@PNationale) 18 Novembre 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : un soldat américain condamné à de la prison en Russie

Russie : prise d'otages dans une prison, ravisseurs tués suite à l'assaut des forces de l'ordre

Poutine menace de livrer aussi des missiles "à d'autres" pays pour frapper l'Occident