PUBLICITÉ

Alerte maximale maintenue à Bruxelles, une ville sur les nerfs

Alerte maximale maintenue à Bruxelles, une ville sur les nerfs
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, L'Express
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Bruxelles reste figée et en état d’alerte maximale pour le deuxième jour consécutif. Les stations de métro sont toujours fermées tout comme les

PUBLICITÉ

Bruxelles reste figée et en état d’alerte maximale pour le deuxième jour consécutif. Les stations de métro sont toujours fermées tout comme les commerces et les lieux culturels. Tous les concerts et les événements sportifs sont annulés.

Bruxelles placée en état d'alerte maximale https://t.co/TY5VhpAfBi

— Le Figaro (@Le_Figaro) 21 Novembre 2015

Les forces de l’ordre sont à la recherche de plusieurs suspects liés aux attentats de Paris ou à des projets similaires sur le sol belge.

Parmi eux, Salah Abdeslam qualifié d’“ennemi public numéro un” par la presse belge. Il a au minimum joué un rôle de logisticien dans les attentats du 13 novembre revendiqués par l’organisation Etat islamique et reste introuvable neuf jours après. Selon une chaîne américaine, il aurait passé il y a quelques jours un appel téléphonique désespéré à des amis via Skype, depuis la région de Bruxelles.

La sécurité dans les gares de la capitale est renforcée par un important dispositif de militaires et de policiers. Ce samedi, la décision de l‘état d’alerte avait été prise en raison de la menace d’un ou plusieurs attentats de masse.

Métro et commerces fermés, militaires dans les rues… Bruxelles en état d’alerte https://t.co/jNZKOBWqsypic.twitter.com/VoLyg1hzCV

— Le Monde (@lemondefr) 21 Novembre 2015

Un suspect arrêté en Belgique a par ailleurs été inculpé vendredi pour terrorisme. Des armes ont été retrouvées à son domicile mais pas d’explosifs.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Bruxelles, ville fantôme en état de siège

L'OTAN commande 220 000 obus d'artillerie d'une valeur de 1,1 milliard d'euros pour l'Ukraine

L'UE signe un nouveau partenariat de près de 400 millions d'euros avec le Bangladesh