DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

COP 21 : les Etats-Unis prêts à passer à l'acte

euronews_icons_loading
COP 21 : les Etats-Unis prêts à passer à l'acte
Taille du texte Aa Aa

Barack Obama s’est exprimé ce lundi à la tribune de la COP 21. La conférence mondiale sur le climat s’est ouverte ce jour à Paris en présence de 150 chefs d’Etats.

Pour le Président américain, il ne faut plus opposer croissance et environnement. “Je suis venu ici à titre personnel“, affirme Barack Obama, “et comme dirigeant de la plus forte économie mondiale, qui est aussi le deuxième émetteur au monde de gaz à effet de serre, pour dire que les Etats-Unis d’Amérique non seulement reconnaissent leur rôle dans l’origine de ce problème, mais aussi comptent prendre leurs responsabilités pour passer à l’action dans ce domaine“. “Nous avons dépassé les arguments obsolètes en faveur de l’inaction“, poursuit-il. “Nous avons prouvé qu’une croissance économique forte et un climat plus propre ne sont pas en conflit l’un avec l’autre, ils peuvent travailler de concert , et cela doit être porteur d’espoir“.

Les Etats-Unis se sont engagés à réduire de 26 à 28 % leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici 2025, par rapport à 2005. Pour le Président chinois Xi Jinping, ce sont les pays développés qui doivent être “à la hauteur de leurs engagements“. Ils doivent selon lui parvenir à mobiliser 100 milliards de dollars par an, pour financer des projets dans les pays du sud. Le dirigeant chinois a également appelé les pays riches à “apporter un appui financier accru“ au-delà de 2020 aux pays en voie de développement, afin de les aider à lutter contre le réchauffement climatique.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.