EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Espagne : Mariano Rajoy seul contre tous pour former un gouvernement

Espagne : Mariano Rajoy seul contre tous pour former un gouvernement
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Espagne, c’est un véritable casse-tête qui attend le Parti Populaire de Mariano Rajoy, arrivé en tête des législatives, mais très loin de la

PUBLICITÉ

En Espagne, c’est un véritable casse-tête qui attend le Parti Populaire de Mariano Rajoy, arrivé en tête des législatives, mais très loin de la majorité absolue. Il perd 63 sièges au Parlement, où le bipartisme traditionnel laisse place à un paysage politique morcelé. C’est dans ce nouveau contexte que le Premier ministre sortant a entamé les difficiles tractations pour former un gouvernement.

Son rival historique, le PSOE, est arrivé du deuxième du scrutin avec, là aussi, un score historiquement bas. Le numéro deux des socialistes, Cesar Luena, a fixé ce lundi la ligne du parti. “Le Parti Populaire doit essayer de former un gouvernement. La décision lui appartient. Ce sera notre position pendant les prochaines semaines. Mais je peux déjà vous dire que le Parti socialiste votera non à la candidature de Mariano Rajoy.”

Non à un nouveau mandat de Mariano Rajoy, c’est aussi, sans surprise, la position de Podemos, le parti anti-austérité, qui fait une entrée fracassante au Parlement, où il obtient 69 sièges. “Ni Ciudadanos, ni le PSOE ne peuvent compter sur nous pour permettre à Mariano Rajoy de devenir encore Premier ministre”, a martelé le leader du parti Pablo Iglesias.

Autre percée historique, celle de Ciudadanos, le parti de centre-droit, arrivé quatrième du scrutin, et qui aurait pu être un allié potentiel des conservateurs. Mais la formation d’inspiration libérale, qui prône aussi le changement, a fait savoir qu’elle ne coopérerait pas avec les conservateurs du Parti Populaire. Ni d’ailleurs avec le PSOE.

Estimations pour les législatives en Espagne: la droite en tête, Podemos en force. https://t.co/mkueJsPrG9pic.twitter.com/atcZ7kX6Io

— Libération (@libe) 20 Décembre 2015

Espagne: les socialistes et Podemos voteront contre l'investiture d'un gouvernement Rajoy https://t.co/tETmx5lFu0

— Le HuffPost (@LeHuffPost) 21 Décembre 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Bourse : l'incertitude politique fait dévisser Madrid

Espagne : Mariano Rajoy en quête d'alliances

Elections espagnoles : la Catalogne place Podemos en tête