This content is not available in your region

New Dehli s'attelle à la circulation alternée pour lutter contre la pollution

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy  avec AFP, Reuters
euronews_icons_loading
New Dehli s'attelle à la circulation alternée pour lutter contre la pollution

New Delhi part en guerre contre la population de l’air, qui affiche des niveaux parmi les plus élevés au monde. À partir de demain, les autorités de la ville vont expérimenter la circulation alternée, selon un principe de jours pairs et impairs. Les contrevenants s’exposeront à une amende de 2.000 roupies, une somme importante pour de nombreux habitants de la capitale. Des policiers supplémentaires seront déployés pour veiller au respect de cette mesure de santé publique.

Le ministre en chef de Delhi, Arvind Kejriwal, en appelle à la responsabilité de tous : “Cette initiative sera un succès seulement si vous vous impliquez avec votre coeur. Il ne faut pas le faire parce que le gouvernement vous le demande. Il faut le faire parce que c’est important pour nos vies.”

La circulation alternée s’accompagnera d’un renforcement de l’offre de transports en commun. De nombreux automobilistes pourraient toutefois être tentés de contourner le règlement en se procurant de fausses plaques d’immatriculation ou en achetant une seconde voiture.