Migrants : le froid menace la santé des enfants - Unicef

Migrants : le froid menace la santé des enfants - Unicef
Par Christelle Petrongari avec afp
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il faut venir en aide aux enfants des réfugiés, c'est le cri d'alarme lancé par l'Unicef, les températures glaciales et la neige menacent la santé des plus jeunes.

PUBLICITÉ

Le froid menace la santé des enfants des réfugiés qui traversent les Balkans. L’”Unicef“:https://www.unicef.fr/contenu/espace-medias/inquietude-pour-la-sante-des-enfants-refugies-et-migrants et l’Ong Save the Children parlent de “situation désespérée” avec des enfants exténués ou en état d’hypotermie après de longues journées de marche dans la neige. Les températures enregistrées récemment en dessous de zéro degré menacent la santé des enfants qui ne disposent ni de vêtements, ni de nourriture adéquates”, indique l’Unicef dans un communiqué.

La situation est urgente pour la santé des enfants #réfugiés et #migrants en Europe ► https://t.co/qlPOjXXBFHhttps://t.co/rdL51K799u

— UNICEF France (@UNICEF_france) 19 Janvier 2016

Learn how we're helping children like Farah who are enduring winter storms in #refugee camps https://t.co/JKO3uYg4vVpic.twitter.com/irT7EYfR0d

— Save the Children US (@SavetheChildren) 14 Janvier 2016

Des #migrants à la frontière entre la Macédoine et la Serbie, aujourd'hui. #AFPpic.twitter.com/3nB9g5T51y

— Luana Sarmini (@LuanaSarmini) 18 Janvier 2016

En Allemagne, pour faire face au mécontentement croissant sur la question des réfugiés, la chancelière Merkel a promis une réduction du flux migratoire mais pas question de fermer les frontières comme le réclame la Bavière en opposition frontale avec la politique de la chancelière. “Nous ne trouverons pas de solution d’un coup de baguette magique dit son ministre des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier. Et je peux vous garantir que la solution ne réside pas dans la fermeture des frontières.”

L’Europe au banc des accusés pour Médecins sans frontières qui l’accuse d’avoir “grandement aggravé” la crise des réfugiés en 2015 en échouant “lamentablement” à prendre ses responsabilité face à un exode qui a jeté plus d’un million de personnes sur les routes.

La gestion des #migrants par l’Europe, un «échec catastrophique», selon MSF https://t.co/QvwsL01uU4marylinebaumard</a> <a href="https://t.co/cplFBv5GTU">pic.twitter.com/cplFBv5GTU</a></p>&mdash; Le Monde (lemondefr) 19 Janvier 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Législatives croates : duel entre le parti du Premier ministre et celui du président

Divisés sur l'Ukraine, les Slovaques aux urnes pour élire un nouveau président

En Irlande aussi, l'accueil des migrants commence à diviser la société