2015, année la plus chaude jamais enregistrée dans l'histoire moderne

2015, année la plus chaude jamais enregistrée dans l'histoire moderne
Par Olivier Peguy avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce sont deux agences américaines qui l'affirment. Pour les experts, cela confirme la tendance au réchauffement de la planète.

PUBLICITÉ

2015 aura été l’année la plus chaude jamais enregistrée dans l’histoire moderne.
Les scientifiques s’y attendaient (voir ici); deux organismes américains l’ont confirmé.
L’Agence océanique et atmosphérique (NOAA) et l’Agence spatiale américaine (Nasa) ont publié ce mercredi, leurs données.
Sur les 12 mois écoulés, la température moyenne s’est située près d’1°Celsius au-dessus de la moyenne du XXème siècle.
Jamais il n’avait fait aussi chaud sur une année, depuis le début des relevés des températures en 1880.
Le précédent record datait de 2014.

Depuis 1997, première année depuis 1880 a avoir connu une montée record du thermomètre sur la planète, 16 des 18 années qui ont suivi ont été plus chaudes, précise la NOAA.

Since 1997 (warmest year on record at the time), 16 of subsequent 18 years have been warmer. https://t.co/83dwHdKkOUpic.twitter.com/7fZPQX08Kg

— NOAA Climate.gov (@NOAAClimate) 20 Janvier 2016

Les spécialistes y voient une accélération du réchauffement climatique.

Cette situation est la conséquence de l’accumulation de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, dit cet expert de la Nasa. Cela enveloppe la terre et retient le rayonnement thermique. C’est comme si vous mettiez une couverture supplémentaire sur votre lit la nuit pour maintenir la chaleur. Ce dioxyde de carbone dans l’atmosphère contribue au réchauffement de la planète.Compton Tcker, expert à la Nasa

Le mois dernier, les représentants de 195 pays, réunis à Paris pour la COP21, ont adopté un accord sans précédent pour tenter de lutter contre le réchauffement climatique (voir ici).

Pour aller plus loin

>> “Avec El Niño, l’année 2016 s’annonce encore plus chaude que 2015“, article du Figaro, à lire ici

>> “L’Everest mis à nu par le réchauffement planétaire“, article publié par Courrier international, à consulter ici

Partager cet articleDiscussion