EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les négociations de paix en Syrie suspendues à la liste des participants

Les négociations de paix en Syrie suspendues à la liste des participants
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La paix en Syrie en principe discutée vendredi à Genève. Mais un point fait encore débat : la composition de la délégation qui représentera

PUBLICITÉ

La paix en Syrie en principe discutée vendredi à Genève. Mais un point fait encore débat : la composition de la délégation qui représentera l’opposition syrienne. Trois groupes insistent pour être à la table des négociations et avancent au préalable des conditions. L’un d’entre eux, le HCN veut être le seul représentant. Le CDS, une alliance d’opposants kurdes et arabes dit avoir reçu une invitation de l’ONU mais la Turquie s’oppose à sa présence tandis que la Russie la réclame.

Syrian opposition demands answers before joining peace talks: https://t.co/kSfyRjurMMpic.twitter.com/qgdNb2QP0D

— Reuters World (@ReutersWorld) 27 Janvier 2016

#Rojava#Syrie

Manna (CDS, opposition) n'ira pas à Genève sans les Kurdes https://t.co/2OB7VzDPCl via Boursorama</a></p>&mdash; InfoRojava-Kurdistan (info_Rojava) 27 Janvier 2016

Dans ce camp de réfugiés syriens en Jordanie, c’est la désillusion : “Je ne crois pas que cette conférence sera différente de la précédente explique un Syrien. Tant qu’il n’y a pas d’accord pour éliminer complètement ce régime, la situation en Syrie ne sera pas résolue. Le régime a échoué, il nous a obligé à venir ici et à quitter nos maisons, tout ce qu’il a fait c’est mettre des gens en prison, assassiner et tuer. Jusqu‘à présent, les avions russes visent des civils, pas une seule nation dans le monde ne soutient le peuple syrien.”

“Nous sommes ici depuis cinq ans dit un autre réfugié syrien. Deux conférences de paix ont eu lieu, et maintenant la troisième, et nous n’avons vu aucun résultat sur le terrain, pas de cessez-le feu, les enfants et les personnes âgées sont encore victimes des bombes. Personne ne peut rien faire, même pas un cessez-le-feu, rien ne se passe.”

“Le Bonheur est mort dans nos cœurs
tout comme l'humanité est morte en vos cœurs…”
#Syrie#Syriapic.twitter.com/xwaXIKwiL6

— NiNa (@niinaa93444) 24 Janvier 2016

Les négociations doivent porter sur une feuille de route qui prévoit un cessez-le-feu, un gouvernement de transition dans les six mois et des élections dans les 18 mois. L’opposition exige le départ de Bachar al-Assad au début de la période de transition.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un épisode de fortes pluies et tempêtes touche plusieurs pays d’Europe

No Comment : le festival folklorique revient à Zurich

Inondations en Italie et en Suisse