PUBLICITÉ

Le retour à la sérénité, enjeu de la présidentielle en Centrafrique

Le retour à la sérénité, enjeu de la présidentielle en Centrafrique
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Deux anciens Premier ministres pour être président de la République centrafricaine : c‘était ce dimanche le deuxième tour de l‘élection du chef de

PUBLICITÉ

Deux anciens Premier ministres pour être président de la République centrafricaine : c‘était ce dimanche le deuxième tour de l‘élection du chef de l’Etat dans ce pays secoué par des violences interreligieuses depuis trois ans.

Le vote semblait en début de soirée s‘être déroulé dans le calme et les deux candidats étaient confiants.

Face à Anicet-Georges Dologuélé, un autre technocrate, aux promesses assez similaires, Faustin-Archange Touadéra.

Chrétiens et musulmans se sont massivement inscrits sur les listes électorales mais l’affluence dans les bureaux de vote a été moindre que pour le premier tour, le 30 décembre dernier. La fin des violences et du déplacement massif de personnes, c’est tout l’enjeu de ces élections.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections européennes : que veulent les électeurs et que promettent les candidats

Les Îles Canaries face au défi migratoire

Le chef de l'armée kényane, le général Francis Ogolla, est mort dans un accident d'hélicoptère